Récupération de Donnèe
9.2 C
Nice
26 février 2024

Retour sur l’année 2023

Derniers Articles

L’année 2023 se clôture et nous laissé son lot de surprises. Elle aura semblé longue pour certains et courte pour d’autre, mais ce qui est sur c’est qu’elle n’a laissé personne indifférent.

L’année 2023 a été marquée par les manifestations qui se sont révélées très fréquentes. Que ça soit pour manifester par mécontentement ou par soutiens, les niçois ont sur se montré bruyant. Notamment en cette fin d’année où les manifestations pro-Palestine ou pro-Israël se sont multipliées. Hugues Moutouh, le nouveau préfet des Alpes maritimes, n’eu cesse d’interdire ces manifestation pour la paix. Finalement, les manifestations ont été maintenues grâce à au tribunal administratif qui soutenait les démarches. Dans cette histoire, Christian Estrosi d’ailleurs n’hésite pas affiché son soutien à Israël.

En parlant du Maire, l’année 2023 a encore une fois été mise sur le signe des gros moyens. La ville se transforme à vu d’œil! La coulée verte se transforme et se voit être rallongée. Un projet de super-hôpital à été validé et un autre de surélévation des habitations est en cours. De quoi voir notre ville de Nice se métamorphoser.

Une année réussite du point de vue sportif

Pour commencer, l’OGC Nice nous fait honneur. L’arrivée de Francesco Farioli durant le mercato a fait du bien à l’équipe. Peu de joueurs ont été recrutés avec Morgan Sanson et Jérémie Boga. Une équipe stable donc qui réussit à surprendre tout le monde durant sa saison. Nice c’est la deuxième meilleure défense d’Europe, c’est la deuxième place au classement de ligue 1 derrière le PSG, c’est vainqueur du PSG, de Monaco et de l’OM. Le jeu de l’équipe n’est pas toujours le plus beau, mais sur ce qui est de l’efficacité il n’y à rien à redire. Sur le côté extérieur au match l’équipe n’est pas exemplaire avec quelques scandales à son actif, notamment le cas de Youcef Attal qui est toujours en cours.

Nice a aussi été mis à l’honneur dans le MMA, discipline où la capitale azuréenne excelle. Avec 3 talents qui nous viennent tous droit du Boxing Squad. Pour commencer, des débuts réussis à l’ARES pour Axel Sola. Il termine l’année avec deux victoires et déjà une ceinture de champion lightweight à l’ARES, organisation de MMA française numéro 1. Avec pour suite de sa carrière une défense de titre ou pourquoi pas une place à l’UFC. Ensuite, Virgil Augen fort de ses trois victoires cette année à l’ARES n’est pas encore champion. Mais vois l’UFC se rapprocher aussi. Et pour finir, Manon Fiorot qui signe une très grosse victoire à l’UFC Paris contre Rose Namajunas, une ancienne championne poids paille. Elle n’est plus qu’à un pas de la ceinture UFC. De quoi rendre fier Aldric Cassata leur entraineur et patron du Boxing Squad ainsi que la France et la cote.

Nice a également été mis à l’honneur dans de nombreuses autres disciplines sportives. Nice par exemple a été sélectionné pour accueillir les JO d’hiver. La Hopman Cup nous a également permis d’accueillir une compétions tennistique de valeur dans la capitale azuréenne, avec une victoire de la Suisse face au Danemark. L’eSport aussi s’est invité avec les LFL Days pour mettre à l’honneur cette compétition légendaire de League of Legends. Le Meeting Nikaia est revenu après 22 ans d’absence! Et nous à réservé des performances historiques, avec des records en pagaille. Et pour finir, Théo Pourchaire a fini champion du monde de Formule 2 en offrant du beau spectacle.

Une année de concert d’anthologie

Nice a eu l’honneur d’accueillir le concert de The Weeknd qui fut exceptionnel. Le concert de l’artiste le plus écouté de la planète a eu lieu devant 60 000 fans complètement fou. En parlant de fans fou, ce de Mylène Farmer ont fait parlé d’eux en campant devant le stade Allianz Riviera pour assister au concert. Ils étaient là parfois même 48h avant le début des hostilités. Ensuite, car victorieuse l’année précédente c’est à la France d’organiser l’édition 2023 de l’Eurovision Junior. Et c’est Nice qui a été désignée comme ville hôte, le concours a eu lieu au palais Nikaia. Petit bonus pour la fin Travis Scott s’est rendu à Nice pour tourner le clip de K-POP où l’on peut le voir déambuler à l’Allianz Riviera et au quartier des Moulins au coté de Bad Bunny et The Weeknd.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages