Récupération de Donnèe
12.7 C
Nice
23 février 2024

Point sur le bilan Politique de Nice de l’année 2023

Derniers Articles

Au cours de cette année quels ont été les points marquants de la politique de la ville de Nice ? On revient dessus.

Sur le plan social, la ville de Nice a mis en place la gratuité des transports en commun pour les 18-25 ans les week-ends grâce au Pass Week-end Gratuit. Ligne d’Azur a finalement retirée ce projet à l’été 2023, par faute de résultats satisfaisants.

La rentrée politique du maire de la ville, Christian Estrosi, a réunit 6 000 personnes et souhaite se concentrer sur deux sujets : la laïcité et la décentralisation. Christian Estrosi, se présente en « défenseur de la Laïcité » qui au cours de l’année, soutient Gabriel Attal dans son projet d’uniformisation à l’école. L’édile niçois expérimente d’ailleurs le port de l’uniforme dans quatre écoles élémentaires niçoises. L’autre point concerne la décentralisation. C’est le fait de donner plus de moyens aux élus locaux pour permettre de mieux protéger la population.

La question de la loi SRU, avec la destruction et la rénovation d’anciens bâtiments afin de disposer de plus de logements sociaux. Le 11 décembre 2023, la municipalité présente son projet de « surélévation » qui permettrai d’accueillir 61 600 nouvelles habitations. Elle étudie également le projet de l’encadrement des loyers soutenu par le rassemblement citoyen de gauche Viva!.

Durand l’année 2023, a eu lieu les premières déambulations urbaines installés dans six quartiers prioritaires de Nice. Un projet qui favorise les liens entre les habitants et les services publiques. En effet cela s’apparente à travailler main dans la main avec la municipalité pour résoudre les problèmes du quotidien. Un projet menait avec succès avec plus de 370 situations problématiques détectées et un taux de résolution de 59 %.

Qu’en est-t-il de la question environnementale ?

La cité niçoise est une des seules villes en France, à avoir mis en place un budget vert. Ainsi, chaque dépense est classée selon son impact environnemental, allant de « favorable » à « défavorable ». Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan Climat 2025 qui prévoit notamment la création de trames vertes.

En novembre, la Capitale Azuréenne s’est rendue à la 28ème Conférence des Parties sur le Climat de l’ONU à Dubaï. Le but était de présenter un communiqué sur la hausse du niveau de la mer, Ocean Rise & Resilience Coalition. À cette occasion le Maire de Nice, Christian Estrosi, a réaffirmé ses ambitions de ville « zéro plastique » d’ici 2025.

La Métropole Nice Côte d’Azur a également décider de proposer plus de solution de tris à la source de biodéchets, avec la loi AGEC pourvue en janvier 2024. La ville fait le pari de favoriser le compostage avec la mise en place de composteurs publics. Des bacs à compost qui sont installés dans les jardins et les parcs de la ville de Nice, pour permettre une accessibilité favorable pour les citoyens.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages