Récupération de Donnèe
10.5 C
Nice
28 février 2024

Nice se mobilise pour la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre, la municipalité lance une grande campagne de sensibilisation et se mobilise à travers plus actions.

Les façades de l’Hôtel de ville, de la Tour Bellanda et du Parc Phoenix ont eux aussi, à la nuit tombée, pris une couleur orange. L’emblématique structure #ILOVENICE du Quai Rauba Capeu a troqué ses couleurs bleu blanc rouge pour du orange depuis le 8 novembre dernier. Pourquoi cette couleur ?

Comme le rose est symbole de la lutte contre le cancer du sein en octobre, l’orange est est utilisée pour représenter un avenir meilleur, exempt de violence à l’égard des femmes.

Nice a voulu ainsi marquer le coup en illuminant quelques lieux représentatifs de la ville du 23 au 26 novembre à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui a lieu le 25 novembre. Cette année pour cet Orange Day, le prestigieux palace de la Promenade des Anglais, le Negresco, se joint à l’initiative.

Un baromètre de la violence distribué dans les commerces

Dans le cadre du dispositif Angela, présenté en juillet dernier, qui vise à apporter des solutions contre le harcèlement de rue, des baromètres de la violence dans le couple, ont été distribués dans les commerces niçois.

Cet indicateur a été élaboré comme un outil de prévention pour aider chacun à évaluer la violence dans sa relation amoureuse. Il permet grâce à ses trois couleurs de se rendre compte si l’on vit dans un climat serein, de tension ou dangereux.

Cette campagne de sensibilisation est également menée dans les bars et restaurants jusqu’au 6 décembre et dans les rames de la ligne 1 du tramway pendant deux semaines.

Le 3919* est le numéro d’écoute national destiné aux victimes ou témoins de violences faites aux femmes, pour un conseil, une orientation. La ligne est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, y compris par les personnes sourdes ou ayant des troubles du langage.

Le Baromètre de la violence dans le couple vise à favoriser la libération de la parole et faciliter les signalements des violences domestiques. ©Ville de Nice

Vanessa Filho et Sarah Abtibol présentes à Nice ce week-end

Ce vendredi 24 novembre au soir, le film phénomène « Le Consentement » de Vanessa Filho, est projeté dans le cadre d’une séance citoyenne au Pathé Gare du Sud en présence de la réalisatrice et de Sarah Abitbol. Le film retranscrit sur grand écran le récit choc de Vanessa Springora, victime de l’emprise de l’écrivain Gabriel Matzneff, au début des années 80, alors qu’elle n’avait que 14 ans.

Ce samedi 25 novembre, l’association La Voix de Sarah présente son exposition de photos « Cri d’alerte », créée à l’initiative de Sarah Abitbol. La patineuse artistique multiple championne a révélé avoir été victime de viols et d’agressions sexuelles par son entraîneur de ses 15 à 17 ans, dans son livre Un si long silence publié en 2020. Son récit a participé à la libération de la parole dans le milieu du sport dans la foulée du mouvement #MeToo.

Elle inaugurera cette exposition à Nice ce samedi à 11h. Visible jusqu’au 9 décembre sous la pergola de la promenade des Anglais face au Palais de la Méditerranée, elle présente une sélection de photographies de Tom Bartowicz montrant des jeunes sportives victimes avec une mise en scène subtile.

Atelier de déconstruction des stéréotypes

L’artiste TALISCO se produit sur la scène du Stockfish, ce samedi 25 novembre dès 19h. À l’issue de la soirée, un chèque de 1000 € provenant de la recette de la buvette du concert sera remis aux « agents immobiliers ont du cœur ». Une association niçoise œuvrant pour la lutte contre les violences faites aux femmes qui avait notamment été lauréat de l’appel à projet lancé par Christian Estrosi, en novembre 2022.

Ce lundi 27 novembre de 14h à 16h à la Bibliothèque L’Ariane-Léonard de Vinci, un atelier intitulé « Violences faites aux femmes : déconstruction des stéréotypes » est organisé par le Planning familial 06.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages