Récupération de Donnèe
12.7 C
Nice
22 février 2024

Tempête Ciaran : les plages de la Promenade des Anglais métamorphosées

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

En raison du passage de la Tempête Ciaran, ce 2 novembre sur les Alpes-Maritimes, le département a été placé en vigilance orange « vagues-submersion ». La forte houle a effacé les galets laissant place à une plage de sable .

On ne reconnaîtrait presque plus notre mythique Promenade des Anglais, car ses incontournables galets gris ont disparu. La faute à qui ? Il semblerait que le coupable soit la Tempête Ciaran.

Ce 2 novembre, à partir de 14h, les plages ont été interdites d’accès sur décision de la ville de Nice pendant que le département passait en alerte orange « vagues-submersion » jusqu’à minuit.

Alors que le calme est revenu sur le littoral après le passage de la tempête qui s’est traduit à Nice par un épisode important de fortes vagues, un phénomène curieux s’observe.

Les plages de la Promenade des Anglais sont devenues des plages de sable en l’espace de quelques heures. Les galets n’ont pas été retirés, ils ont seulement été recouverts d’une couche de sable. Encore visibles par endroits notamment du côté du quai des États-Unis, devant le Vieux-Nice, sur certaines portions de la Prom’, comme du côté de Beau Rivage ou même du côté de la plage du Poincaré vers Magnan, ils se laissent complètement oublier donnant des airs de côtes normandes.

Ce n’est pas la première fois que le sable remplace les galets sur les plages niçoises cette année. Le passage de la Tempête Aline, le 20 octobre dernier avait modifié le paysage, un phénomène qui était arrivé également le 19 janvier dernier, après le déclenchement d’une alerte jaune « vagues-submersion » le long du littoral maralpin. Cela peut donc arriver en cas de fortes intempéries et de houle exceptionnelle.

Mais pas d’inquiétude, les galets étaient réapparus après quelques jours. Il ne faudra pas s’armer de beaucoup de patience pour voir la Baie des Anges retrouver son style purement niçois, en attendant la nature offre un beau spectacle à admirer confortablement installé sur les iconiques chaises bleues (qui elles n’ont pas bougé d’un poil).

Les galets, une histoire de préservation du littoral

Même si ces images insolites peuvent être sujet à émerveillement, il faut savoir qu’historiquement les galets sont présents par sécurité sur les plages de Nice. Naturellement, ils ne sont pas aussi nombreux. Mais chaque année, avant l’arrivée du printemps, les tractopelles sont de sortie et la municipalité déverse des tonnes de galets sur ses plages. Une opération d' »engraissement » réalisée depuis 1960.

Le but : préserver le littoral en le protégeant de se faire peu à peu grignoté par les eaux. En 2023, 5 000 tonnes de galets supplémentaires avaient été étalées sur plus de 4 kilomètres de plage.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages