Récupération de Donnèe
12.1 C
Nice
4 mars 2024

Tempête Aline : le gouvernement reconnaît l’état de catastrophe naturelle

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

Deux semaines après le passage dévastateur de la Tempête Aline dans les Alpes-Maritimes, le gouvernement reconnaît l’état de catastrophe naturelle pour dix communes, ce 3 novembre.

Le 20 octobre dernier, le département se préparait au passage de la Tempête Aline, la peur au ventre trois ans après la Tempête Alex qui a coûté la vie à 18 personnes. Cette fois-ci, aucun bilan humain n’est à déplorer, en revanche il existe d’importants dégâts matériels surtout dans la Vallée de la Vésubie.

Publié ce 3 novembre, au Journal Officiel, cet arrêté est le premier traitant des demandes de la part des villes touchées de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Dix communes obtiennent cette reconnaissance : Belvédère, Bonson, Breil-sur-Roya, Isola, Massoins, Roquebilière, Saint-Martin-Vésubie, Utelle, Valdeblore et Venanson.

Christian Estrosi, maire de Nice, a salué, sur son compte X, « la réactivité du gouvernement français », sur cette demande de reconnaissance qu’il avait « immédiatement réclamée à Gérald Darmanin ».

Les sinistrés disposent désormais de 30 jours, à partir de ce 3 novembre, pour déposer un état estimatif des pertes qu’ils ont subies auprès de leurs compagnies d’assurance. De quoi bénéficier du régime spécial prévue à cet effet.

« Cette reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle deux semaines après la tempête démontre la volonté de l’État et du Préfet des Alpes-Maritimes de continuer à être présent pour nos vallées et d’agir le plus rapidement possible pour permettre aux communes impactées et aux habitants un retour à la vie normale », partage le préfet des Alpes-Maritimes.

Le montant global des travaux de reconstruction estimés, par le département des Alpes-Maritimes, s’élève, à ce jour, à 40 millions d’euros (31,1 millions pour Saint-Martin-Vésubie et 8,9 millions d’euros pour Roquebilière).

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages