Récupération de Donnèe
22.5 C
Nice
6 juin 2024

Ce soir la chaîne Arte met à l’honneur « Nice, les artistes et l’azur »

Ce jeudi 14 septembre avait lieu en avant-première dans l’auditorium du musée Matisse de Nice, le documentaire de Thierry Thomas. « Nice, les artistes et l’azur » se présente comme une véritable ode à la beauté de la capitale azuréenne.

Cette avant-première fut l’occasion pour le musée Matisse de présenter son nouveau directeur, Aymeric Jeudy. Ce dernier a confié son admiration et son amitié pour le réalisateur Thierry Thomas. Réalisateur avant tout pour la télévision, principalement pour Arte et France 5, il a témoigné de sa passion pour l’art pictural. Une passion qu’il a longtemps rechigné à filmer par peur du rendu à la télévision.

En effet, il rapporte appartenir à une génération qui se battait avec le réglage du téléviseur. Un réglage qui, si mal choisi, aurait réduit à néant les couleurs et la lumière des peintures. Ainsi, l’arrivée de téléviseurs de plus en plus performants, a fait changer d’avis ce réalisateur aguerri. Le film-documentaire qui passera à l’antenne, ce soir, à 20h05 sur Arte fait donc la part belle à « Nice, les artistes et l’azur« .

Une ode à la beauté et la lumière de la ville de Nice

La citation suivante du peintre français Henri Matisse ne cesse de résonner lors du visionnage du documentaire de Thierry Thomas. C’est un peu comme si le réalisateur avait souhaité mettre en images ce que ressentait le peintre lorsqu’il était à Nice :

« Quand j’ai compris que chaque matin je reverrais cette lumière, je ne pouvais croire à mon bonheur. Je décidai de ne pas quitter Nice, et j’y ai demeuré pratiquement toute mon existence« 

Henri Matisse

Ainsi de manière chronologique, le documentaire met en lumière la création du mythe de la Côte d’Azur. Il rappelle qu’au départ ce sont les « hivernants » qui ont participé à l’élaboration de ce mythe. En effet, les Italiens, Anglais et Russes fortunés venaient passer la période hivernale au bord de la baie des Anges. Ainsi, tout au long du documentaire la beauté de la capitale azuréenne est questionnée. La part des artistes et des fortunés dans la création de la splendeur de la ville est mis en exergue. En effet, les nombreux palais et jardins d’acclamation en sont des exemples criants. Par ailleurs, souvent critiquée pour sa superficialité, la ville de Nice a aussi souffert de cette réputation d’Eden rêvé, entièrement voulu et construit par la société humaine.

De Matisse à Renoir, en passant par Ernest Pignon-Ernest tous mettent en avant l’identité et le particularisme de la ville de Nice. Son rattachement tardif à la France semble expliquer en grande partie pourquoi la Côte d’Azur n’est pas la Provence. De plus, les différentes images d’archives s’unissent aux œuvres pour former en fin de compte un véritable film-documentaire sur « Nice, les artistes et l’azur« .

Découvrez donc dès ce soir à 20h05 sur Arte ce documentaire de Thierry Thomas.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe