Récupération de Donnèe
9.2 C
Nice
26 février 2024

« Nice à Vélo » lance un outil collaboratif permettant de signaler les problèmes de mobilité

Espérant améliorer les conditions de mobilité active dans la Métropole Nice Côte d’Azur, l’association azuréenne lance une instance locale de Vigilo. Mais c’est quoi, au juste ?

Il s’agit d’une application collaborative qui permet aux cyclistes et aux piétons de signaler les difficultés liées à l’infrastructure et aux nuisances rencontrées lors de leurs déplacements. Une aubaine pour les utilisateurs de vélo dans la commune ! Conçue en mode « OpenSource » à l’initiative du collectif montpelliérain #JeSuisUnDesDeux et déjà utilisé dans plus de 20 villes et agglomérations, l’application Vigilo encourage les usagers à remonter des éléments factuels constatés sur le terrain. 

La sécurité privée des utilisateurs respectée

Les observations, qu’elles concernent des obstacles sur les trottoirs ou les pistes cyclables, des aménagements mal conçus, ou d’autres problèmes de mobilité active, sont une source plus que précieuse en vue d’améliorer les conditions de déplacement. L’une des caractéristiques clés de l’application est son respect strict de la vie privée. Tous les éléments permettant l’identification d’une personne, tels que les plaques d’immatriculation et les visages sont systématiquement floutés avant la publication des observations. Nice à Vélo garantit de son côté que « l’application est utilisée de manière éthique et constructive ».

Faciliter le dialogue entre citoyens 

Construire un environnement de mobilité active plus sûr et plus de facto plus agréable ? C’est l’objectif premier de l’association qui espère en outre collaborer avec la Métropole Nice Côte d’Azur pour peut-être, contribuer à la création d’une communauté où la marche et le vélo sont des choix de déplacement privilégiés

À noter que la Ville de Nice propose actuellement l’application mobile « Allo Mairie », permettant aux niçois et aux niçoises de signaler divers incidents, incivilités et problèmes techniques, avec des taux de réponse et de réactivité très satisfaisants en fonction de la nature du problème. Nice à Vélo est explicite sur le sujet : Vigilo n’a pas pour ambition de le remplacer. Il se présente plutôt comme « un outil complémentaire spécifiquement dédié à la mobilité active ». 

À la différence d’Allo Mairie, Vigilo offre aux utilisateurs la possibilité de formuler des observations plus précises sur la conception des aménagements, ou encore de signaler les emplacements des accidents remarqué, d’indiquer l’absence de stationnement vélo, voire d’alerter sur les endroits où des vols ou des dégradations de vélo ont été constatés.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe