Récupération de Donnèe
12.1 C
Nice
4 mars 2024

Les enseignants manifestent leur colère

Derniers Articles

Comme partout en France, les enseignants, syndicats et parents d’élèves se sont donnés rendez-vous lors d’une manifestation dans le centre-ville de Nice pour exprimer leurs préoccupations concernant diverses questions liées à l’éducation.

Après la mobilisation des agriculteurs, c’est au tour des professionnels de l’éducation nationale d’exprimer leur colère. Ce jeudi 1er février, le cortège composé d’enseignants, de syndicats et de parents d’élèves, a démarré son défilé à la Place Garibaldi, puis a emprunté l’Avenue Jean Médecin avant de se diriger vers la Gare Thiers.

Une manifestation axée sur diverses revendications, notamment les salaires, les suppressions de postes et les conditions de travail des enseignants. Les syndicats condamnent également les propos de la nouvelle ministre de l’Éducation déclarés dès son entrée en fonction. La ministre avait défendu le choix d’inscrire ses enfants en école privée élitiste en invoquant un manque de remplacement sérieux dans l’enseignement public.

L’école publique « perte de sens »

Le corps enseignant réclame de meilleures conditions de travail. Les enseignants expriment leur épuisement, leur sentiment de mépris du métier et envisagent même de changer de voie. Nombre d’entre eux ressentent une perte de sens dans leur métier.

De même, le manque d’enseignants est un réel problème, il est nécessaire de créer des postes. Depuis plusieurs mois, les remplacements de courte durée des enseignants ne sont plus assurés. Des contractuels sont recrutés sans avoir suivi de formation préalable et quittent rapidement leur poste.

De nombreux enseignants sont préoccupés par certaines réformes et initiatives initiées par l’ancien ministre de l’Éducation nationale. En particulier, l’intention de créer des groupes de niveau au collège suscite des inquiétudes parmi eux.

En outre, le personnel enseignant désire que la dégradation des conditions de travail ainsi que la perte du sens du métier soient sérieusement prises en compte et aspirent à être plus entendu par le gouvernement. Des syndicats envisagent déjà des suites à cette journée.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages