Récupération de Donnèe
11.2 C
Nice
22 avril 2024

La culture afro-brésilienne célébrée ce week-end à Nice

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

La ville célèbre les 10 ans de la Fête de Yemanja avec un festival du 30 juin au 2 juillet, une tradition à l’image du multiculturalisme brésilien. Une invitation au vivre-ensemble.

Ce week-end, la chaleur du Brésil va envahir les rues de Nice. C’est le moment pour les Niçois de découvrir la culture brésilienne à travers une tradition qui vient tout droit de Salvador de Bahia. La capitale culturelle brésilienne actuelle était la première capitale du pays au temps colonial. Ainsi, les esclaves venus d’Afrique y ont emporté avec eux leurs croyances et leurs fêtes. La Fête de Yemanja se tient traditionnellement le 2 février. Elle célèbre le culte de la divinité africaine, reine de la mer, de la fertilité et de la famille.

« Rejoignez-nous dans cette célébration spéciale et laissez-vous envelopper dans l’atmosphère d’amour et de spiritualité », partagent les organisateurs sur leurs réseaux sociaux. De nombreuses animations sont prévues dans la capitale azuréenne. Organisée par l’association culturelle brésilienne de Nice Brasuca Danse, la manifestation est soutenue par la municipalité sous l’égide de Maty Diouf, adjointe aux droits des femmes et à la lutte contre les discriminations. Le festival a globalement pour but de promouvoir les valeurs du vivre-ensemble.

Le cortège de ce dimanche 2 juillet représente le pic des festivités. Le rendez-vous est donné à 16h au niveau du miroir d’eau de la Promenade du Paillon. Le départ est prévu à 17h30. Les organisateurs promettent une manifestation enflammée. Plus de 30 associations et 150 artistes défileront pour un bouquet final grandiose, gratuit et accessible à tous. À l’issue du rassemblement et du cortège « haut en couleur », une offrande de fleurs à la déesse Yemanja se fera au niveau d’Opéra-plage.

Table ronde, workshops et concert

À noter qu’une conférence sous forme de table ronde a lieu, ce vendredi 30 juin, de 18h à 20h à la Maison des associations Garibaldi. Pour débuter ce week-end, le débat se fera autour de la thématique : « L’entrepreneuriat au féminin entre France et Brésil ».

Les festivités commencent dès ce samedi 1er juillet. Au programme : workshops de danses folkloriques et actuelles. Samba, capoeira, danse afro-brésilenne, funk brésilien, ça va bouger au Centre AnimaNice Gorbella de 10h à 18h. Les percussions seront aussi à l’honneur à la Colline du Château à partir de 20h. Puis, la salle du Stockfish accueillera un « concert du vivre-ensemble ». Le musicien Reinaldinho fera notamment partie des invités.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages