Récupération de Donnèe
7.5 C
Nice
24 février 2024

Open de Rouen : Ferro et Cornet passent en quart

Derniers Articles

Cette après-midi nos deux Azuréennes avaient rendez-vous pour les huitièmes de finale de l’Open de Rouen.

C’est Fiona Ferro qui a ouvert le bal contre l’Espagnole Aliona Bolsova Zadoinov (25 ans, 135e mondiale). Deux joueuses qui s’étaient affrontées en 2022 (défaite) et plus récemment mi-août à Barranquilla (victoire en deux sets).
Une rencontre largement dominée par la Maralpine. Plus puissante et forte physiquement Fiona Ferro prend rapidement l’avantage. Mais à trop vouloir en faire, la Française se perd un peu par moment. En manque de réussite sur seconde balle, elle se fait débreaker et pousser au tie-break. Supérieur dans le jeu, l’Azuréenne commet trop de fautes directes et passe tout proche de la correctionnelle. Elle s’en sort finalement (76-68).

Dominer n’est pas gagner. Une expression que Fiona Ferro va vérifier par la suite. Dans le second set, la frustration prend le pas sur le jeu. Malgré une grosse domination, la Française enchaîne les fautes directes sur son coup droit. Résultat des courses, la deuxième manche est espagnole (6-3).

Dans le dernier set, Aliona Bolsova est prise de vitesse par la puissance des coups de Fiona Ferro. En flirtant avec les lignes, la Maralpine laisse beaucoup de points en route. L’énervement se fait ressentir des deux côtés mais c’est finalement Fiona Ferro qui fait craquer l’Espagnole. Score final (7-6/3-6/6-3) en 2h26. 

Alizé Cornet n’a pas tremblé 

Un peu plus tard dans la soirée, Alizé Cornet était opposée à la Hongroise Dalma Galfi (25 ans, 149e mondiale). Un match tactique dans lequel la Niçoise a fait la différence dans le premier set. Plus agressive sur le retour de service de son adversaire, Alizé Cornet fait la course en tête et ne sera pas rattrapée. Malgré un débreak qui a fait ressortir de la frustration, la Française ne tremble pas (6-4).

La tendance s’inverse dans le second set. Dalma Galfi fait la course en tête jusqu’au milieu de la manche. Plus puissante, la Hongroise pose des problèmes à la Niçoise. Alizé Cornet fait parler son sens de la tactique pour faire jouer le coup de plus à son adversaire. Elle parvient à revenir dans la partie en sauvant six balles de break et en s’en procurant autant. Elle se procure même une balle de match après un superbe passing de revers. Il lui en faudra une supplémentaire pour conclure assez facilement en deux manches (6-4/6-3) en 1h48.

En quart de finale elle affrontera l’Espagnole Nuira Parrizas-Diaz. Quant à Fiona Ferro, elle devra disposer de la Suissesse Viktorija Golubic ou de sa jeune compatriote Tiphanie Lemaitre.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages