Récupération de Donnèe
10.9 C
Nice
27 février 2024

Hockey : Les Aigles plus forts que les Rapaces

Derniers Articles

Les Niçois ont réalisé un véritable exploit sur la patinoire des Rapaces de Gap. Équipe réputée en Ligue Magnus, les Gapençais étaient donnés largement favoris.

Deux équipes qui squattent la deuxième partie de tableau. Gap et Nice ne sont pas en très grande forme en cette année 2023. Respectivement 9e et 10e au classement, les deux formations se devaient d’engranger des points ce soir. 

Dans le premier tiers-temps, les Rapaces attaquent tambour battant. Ils inscrivent un premier but en supériorité par l’intermédiaire de Bostjan Golicic (3’). A peine cinq minutes plus tard, c’est au tour de Jordan Mugnier d’alourdir le score en faveur des locaux. Nice paye une trop grande indiscipline et encaisse dans la foulée, à nouveau en supériorité, un troisième but. Cette fois-ci c’est Julien Correia qui trouve la mire (3-0). On se dit alors que la rencontre va être longue pour les Aigles qui n’y sont pas en ce début de match. Peut-être les restes de la déception face à Bordeaux vendredi…

Les Aigles renversent la rencontre 

Les murs ont dû trembler à la pause. Au retour des vestiaires, les hommes de Frantisek Stolc reviennent avec de meilleures intentions. Et ça va se traduire au tableau d’affichage par une réduction de l’écart signée Marc-Andre Levesque (8’). Les Niçois reprennent petit à petit confiance quand de l’autre côté on pouvait ressentir un léger relâchement. Nice en profite et inscrit un nouveau but par Mikael Kuronen (12’). L’espoir renaît petit à petit. Et lorsque Jesper Larinmaa parvient à transformer son pénalty, la patinoire semble médusée. Nice est revenu à égalité (3-3). Tout est à refaire pour Gap et l’espoir de décrocher un bon résultat refait surface côté Niçois. 

Tout va se jouer dans le troisième et dernier tiers-temps. Et c’est Nice qui va profiter de deux supériorités pour prendre le large. Ivan Esipov et Norbert Abramov portent le score à (5-3) en faveur des Aigles. A peine pensable lorsqu’on se remémore le début de rencontre catastrophique des Niçois. Les deux équipes commettent beaucoup de fautes et Gap va en profiter pour revenir dans ce match devenu complètement fou. Sébastien Rohat ramène les Rapaces à une unité de Nice (5-4). A trois minutes de la fin de la rencontre, les Gapençais pensaient même avoir le palet de l’égalisation mais Nikita Bespalov s’interpose brillamment. En jouant le tout pour le tout Gap se découvre et offre la victoire et un ultime but dans la cage vide à Marc-Andre Levesque pour un doublé.

Nice s’impose finalement (6-4) pour son troisième match de la semaine. Prochain rendez-vous pour les Aigles, vendredi 1er décembre à la maison face à l’ogre Grenoblois (20 heures).     

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages