Récupération de Donnèe
21.6 C
Nice
13 juillet 2024

Plan bleu, lieux rafraichis, aides…ce que la mairie de Nice prévoit pour les fortes chaleurs à venir

Derniers Articles

L’alerte canicule de niveau orange a été déclarée ce dimanche 20 août pour le département des Alpes-Maritimes. Nous attendons entre 33° et 34° avec un ressenti plus chaud dû à l’humidité. La mairie prévoit toute une organisation pour venir au mieux en aide aux plus fragiles. 

Jennifer Salles Barbosa, adjointe au maire de Nice et déléguée aux solidarités, a pris la parole aujourd’hui lors de la rencontre entre la mairie et nos aînés de l’EPHAD des Anciens Combattants. Le but de cette rencontre était de rappeler les mesures prises par la ville en ces nouvelles périodes de fortes chaleurs.

« Il faut faire preuve de solidarité » 

Jennifer Salles Barbosa s’est adressée aux résidents de l’EPHAD. Elle remarque d’ailleurs que les locaux sont climatisés et que des brumisateurs et boissons sont mis à disposition. Ces détails prouvent une réelle vigilance de la part des équipes en charge des dépendants. 

Une résidente ajoute avec humour : « Par contre il nous manque une belle piscine ! ». Cette intervention fait rebondir l’adjointe sur le fait que plusieurs activités sont proposées aux aînés : occupations, promenades lors des heures les moins chaudes… le nécessaire pour faire le plus attention à ces personnes âgées. 

« Nous avons déjà vécu des épisodes caniculaires comme celui-ci au mois de juillet. Nous sommes prêts, nos équipes sont prêtes. Et nous sommes tous ici pour vous rappeler les gestes à suivre. Mais également, ce que l’on met en place dans nos établissements du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) », poursuit l’adjointe. Il faut faire preuve de solidarité.»

En alerte depuis le 1er juin

Depuis le 1er juin, la ville de Nice et le département des Alpes-Maritimes est en alerte car, chaque année, la ville et le département subissent de très grosses vagues de chaleur. En effet, ce cas se répète chaque été depuis maintenant quelques années. « À présent nous sommes préparés, tous nos établissements sont formés », ajoute Jennifer Salles Barbosa.

Elle ajoute : « Dans nos EPHAD, nous mettons en place le Plan Bleu, c’est-à-dire que nous prenons soin des personnes qui sont dans ces établissements. Nous avons une vigilance renforcée quant aux personnes les plus fragiles et surtout en ces périodes de canicule. Nous rappelons également les gestes importants pour les personnes isolées qui sont inscrites sur les fichiers du CCAS comme étant très fragiles. Aujourd’hui nous avons environ 2 500 personnes inscrites. Le but étant de les appeler tous les deux jours pour prendre des nouvelles et si la personne ne répond pas, nous nous rendons sur place pour s’assurer que tout va bien. » 

Des lieux rafraichis mis à disposition dans la ville

En ce qui concerne les sans-abris ou les personnes dépendantes, des endroits rafraichis sont mis à disposition. Ils seront ouverts en journée pour bénéficier de lieux rafraichis en permanence. Ces lieux sont par exemple : les mairies annexes, les lieux communs, les bibliothèques. Des centres sociaux font partie de ces lieux, notamment ceux de Roquebilière, de l’Ariane ou bien des Moulins.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages