Récupération de Donnèe
9.2 C
Nice
26 février 2024

MotoGP : mauvais week-end pour Fabio Quartararo en Australie

Derniers Articles

Une semaine après avoir décroché un nouveau podium, Fabio Quartararo était de retour sur un circuit qu’il affectionne à Phillip Island. Sauf que le Niçois n’y avait jamais terminé une course…

Dans un week-end bouleversé par les conditions météo, la course longue s’est déroulée le samedi au lieu du dimanche habituellement. Pour cause, les organisateurs avaient anticipé des potentielles conditions météorologiques trop compliquées le dimanche. Une vision des choses éclairée puisque le sprint décalé à dimanche a été finalement annulé

Nous avons donc eu droit à un week-end de Grand Prix plus classique avec une qualification et une seule course en Australie. Pas de grand bouleversement pour les pilotes comme Fabio Quartararo qui avait fait de la qualification son objectif principal. Sur un circuit rapide, la Yamaha ne partait pas favorite. Et ça s’est malheureusement vérifié au chronomètre. Seulement 17e sur la grille à près de 1,8 secondes du poleman malgré une amélioration personnelle d’une demie seconde par rapport à l’année précédente sur cette même piste, le Niçois était très déçu. “Je n’ai eu aucune chance d’accéder à la Q2. Nous avons du mal dans les virages, plus que l’an dernier. Je suis à une seconde du premier et mon coéquipier est également en difficulté. Et nous ne comprenons pas pourquoi. »

Dès lors, difficile d’espérer rééditer une performance comme en Indonésie ou en Inde il y a quelques semaines.

Un départ catastrophique et une remontée encourageante

Auteur de bons départs depuis quelques courses, Fabio Quartararo s’est manqué cette fois-ci à l’extinction des feux. Le pilote Yamaha pointait à la dernière place avant de dépasser Takaaki Nakagami avant la fin du premier tour. Et ça sera peut-être le seul point positif de ce week-end. Le Niçois avait coutume de dire que sa moto ne lui permettait pas de dépasser en course. Il est parvenu à prouver le contraire. En passant de la 21e à la 14e place à l’arrivée la Yamaha s’est montrée véloce. “Mon rythme était assez bon, confiait-il au micro Canal + à l’arrivée. Mis à part l’erreur que j’ai faite dans le premier tour, j’ai eu beaucoup de mal dans les premiers tours par rapport aux autres. Ensuite, mon rythme n’était pas mauvais mais on est beaucoup trop lents et on ne peut pas se battre avec les autres. » Un week-end compliqué donc malgré quelques points sauvés.

Mais la vraie satisfaction pour le Niçois était ailleurs ce week-end avec la victoire dans le dernier tour de Johann Zarco. Sa première en catégorie reine. “Je suis vraiment content pour lui. Dès que j’ai rallié l’arrivée je suis allé le féliciter, même si j’étais énervé d’avoir terminé si loin. S’il y a quelqu’un qui le mérite, c’est lui.”

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages