Récupération de Donnèe
9.2 C
Nice
26 février 2024

MotoGP : Fabio Quartararo signe un troisième podium en Indonésie

Derniers Articles

A six Grand Prix de la fin de la saison, Fabio Quartararo retrouve des couleurs. En Indonésie, le Niçois espérait retrouver le podium ce week-end. C’est chose faite !

“Je m’attends et j’espère que nous pourrons nous battre pour le podium sur ce circuit.” C’étaient les mots de Fabio Quartararo en conférence de presse avant le début du week-end. En Indonésie, le Niçois a profité d’une nouvelle carcasse de pneu apportée par Michelin pour faire la différence. Comme en Inde sur un nouveau circuit, la nouveauté offre souvent de belles opportunités au Français de montrer aux autres pilotes qu’il reste un grand champion de la catégorie reine. 

Dès le samedi, “El Diablo” réalise une qualification presque parfaite pour accrocher la quatrième place. Un résultat qui offre le droit de penser à monter sur le podium et pourquoi pas mieux. 

En course sprint, la Yamaha floquée du N°20 prend un très bon départ. Le Maralpin se retrouve sur le podium provisoire. A la bataille avec le nouveau leader du championnat Jorge Martin, le Niçois doit céder en début de course. Moins rapide que les pilotes devant il souffre face aux pilotes Ducati plus alaise sur cette piste. Difficile d’aller chercher mieux que la cinquième place malgré une fin de course encourageante avec une bonne gestion des pneumatiques qui lui permet de remonter… Un peu trop tard. 

« J’ai donné mon maximum, c’est le plus important, mais c’est vrai que c’est frustrant de voir qu’on fait ce genre de résultats et qu’on sent qu’on a rien pour faire mieux, confiait Fabio Quartararo à l’arrivée. Sincèrement, en voyant le résultat d’aujourd’hui, un top 5 [en course principale] ça serait bien. Bien sûr que je ferai tout pour un podium. »

Fabio Quartararo tout proche de la victoire

Ce dimanche, l’Azuréen réalise un aussi bon départ que la veille avant de perdre à nouveau des places dans les premiers tours. En difficulté dans le deuxième secteur, il se fait dépasser coup sur coup par deux pilotes. Preuve que la Yamaha est en grande difficulté dans la remise des gaz en virage

Mais un champion ne meurt jamais. Après le premier tiers de course, Fabio Quartararo trouve du rythme avec son pneu médium à l’avant face à ses adversaires en soft. Alors 5e, il revient très fort sur Aleix Espargaro et le dépasse avant la mi-course. Dans le même temps en tête, le leader du championnat Jorge Martin chute seul. Le Niçois se retrouve le podium provisoire. A plus de trois secondes de la deuxième place on se dit qu’il sera difficile d’espérer mieux.  

Le Maralpin enchaîne alors ses meilleurs chronos. Il se rapproche indéniablement des leaders en bagarre devant. Au point de revenir dans la roue de Maverick Vinales, qui revient lui-même sur Francesco Bagnaia. En poussant pour tenter un dépassement, Fabio Quartararo commet une petite erreur qui lui fait perdre un peu de temps. Il remonte dans le dernier tour pour finir à un souffle des deux premiers.

Je suis super content. Il y avait une petite opportunité, je l’ai saisie. On s’est battu jusqu’à la fin, mais voilà : même quand j’étais en troisième position avec un gap derrière, j’ai quand même voulu revenir sur les premières positions pour me montrer à moi-même le potentiel que j’ai en tant que pilote. Et je sais que je peux me battre avec les pilotes de devant”, expliquait le Niçois à l’arrivée qui a fait le plein de confiance ce week-end. En espérant que ça lui permettra de finir de la meilleure des manières les cinq derniers GP d’une saison compliquée.  

Prochain rendez-vous la semaine prochaine sur le circuit de Phillip Island.     

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages