Récupération de Donnèe
9.4 C
Nice
26 février 2024

Le Stade Niçois toujours impérial à domicile 

Derniers Articles

Sans trembler, le Stade Niçois s’impose 51-17 face à Tarbes et conserve son invincibilité à domicile. Ils sont toujours leaders de la poule, après 16 journées.

Gagner toujours gagné voila l’objectif du Stade Niçois pour sa troisième réception d’affilée, les Niçois voulaient garder la tête de la poule. Ils recevaient Tarbes, engluer dans le ventre mou. L’entame de match est comme souvent cette saison à l’avantage des locaux. Ils ouvrent rapidement la marque grâce à un essai d’Andrzej Charlat. Mathis Viard loupe sa transformation est Nice mène déjà 5-0 au bout de quelques secondes de jeu. Les hommes d’Alexandre Compan continuent sur leur rythme et vont enchainer deux nouveaux essais de Romain Riguet qui retrouve sa place de titulaire, et Simon Delas. Mathis Viard manque sa deuxième tentative avant que Romain Riguet reprenne le but et inscrive la transformation. Après 10 minutes de jeu, les coéquipiers du centre Niçois mènent 17-0.

Le match s’installe dans un faux rythme. Ce qui permet aux Tarbais de jouer dans les 22 mètres niçois sans pour autant inscrire le moindre point. Nice reprend le contrôle du jeu et retourne dans les 22 mètres adverses. Un dernier essai d’Odiete viendra conclure ce festival en première mi-temps. Après 40 minutes, le Stade Niçois était devant 25-0.

Tarbes a repris du poil de la bête 

Après un changement de maillot à la pause, les Niçois ont continué sur leur lancée en inscrivant un essai quelques secondes après le retour des vestiaires. Grâce à la puissance de son pilier droit Pupuma, les Niçois se mettent à l’abri. Mais alors que les niçois file vers un nouveau festival offensif, les Tarbais se révoltent et remettent le pied à l’étrier. Un essai, puis deux, puis trois et voilà Tarbes revenu à 32-17. La physionomie change et les visiteurs se mettent à croire en une incroyable remontée, bien aidé certes par le carton jaune reçu par les niçois. Mais le leader n’a pas dit son dernier mot.

Piqués dans leur orgueil, les locaux remettent le rouleau compresseur en route et inscrivent deux nouveaux essais. Un par l’inévitable Andrzej Charlat et le deuxième, un essai de pénalité. Les Niçois scellent définitivement leur victoire et dormiront leader ce soir grâce à un dernier essai de Simon Delas qui y va lui aussi de son doublé. Score final 51-17, prochain rendez-vous pour les Niçois. La semaine prochaine toujours aux Arboras face à Narbonne 4ᵉ de la poule. 

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages