Récupération de Donnèe
17.3 C
Nice
5 avril 2024

L’OGC Nice s’incline au Parc des Princes !

Ce mercredi soir, les Aiglons se déplaçaient au Parc des Princes, pour affronter le PSG, en quart de finale de Coupe de France. Dominés, les Niçois s’inclinaient logiquement (3-1).

Pour ce dernier match de coupe de France, les Niçois devaient mettre de côté pendant quatre-vingt-dix minutes, la terrible crise traversée actuellement. Avec aucune victoire au cours des cinq dernières rencontres, l’heure était à la remise en question. Exit le championnat, place à la Coupe de France, avec ce déplacement à Paris pour les Aiglons. L’OGC Nice affrontait le PSG dans ce dernier quart de finale de Coupe de France. La tâche s’annonçait compliquée.

Nice s’était déjà déplacé au Parc cette saison, en Ligue 1. Les Aiglons avaient fait chuter les Parisiens (2-3). C’est la seule défaite du PSG, à domicile, cette saison. Par ailleurs, on connaît déjà le futur adversaire du vainqueur du soir, en demi-finale : le Stade Rennais, tombeur du Puy Foot (1-3), il y a dix jours. Francesco Farioli a décidé de ne pas beaucoup faire tourner pour ce match de coupe.

Le coach italien procédait à deux changements, par rapport à la défaite face à Montpellier. Evan Guessand commençait à la pointe de l’attaque rouge et noir. Terem Moffi débutait cette rencontre sur le banc. Hicham Boudaoui était forfait, Morgan Sanson était de retour dans le 11 de départ.

Les Niçois dominés

Le début de match était logiquement parisien, qui privait les Niçois de ballon. Au quart d’heure de jeu, Kylian Mbappé profitait d’un une deux avec Fabian Ruiz, pour glisser le ballon entre les jambes de Marcin Bulka (1-0). Les Aiglons étaient sur un fil. À l’image de cette nouvelle frappe de Mbappé déviait par Todibo sur le poteau. Le PSG faisait le break sur une erreur de Marcin Bulka.

Le gardien polonais prenait trop de risque sur sa relance et perdait le ballon face à Ousmane Dembélé. Le Français n’avait plus qu’à servir Fabian Ruiz en retrait. Le milieu espagnol marquait dans le but vide (2-0). Mais les Niçois revenaient dans le match. Après un coup de billard dans la surface parisienne, le ballon revenait sur Gaëtan Laborde. Le Français ajustait parfaitement sa frappe croisée (2-1). Le Gym semblait métamorphosé par ce but. Le match était relancé.

Le Gym punit sur ses errements défensifs

Jordan Lotomba échouait dans son face-à-face contre Donnarumma. Pas de regrets pour le latéral, qui était en position de hors-jeu. Les Niçois étaient encore privés de ballon. Le Gym se faisait logiquement punir. À la suite d’un corner, Lucas Beraldo, oublié au second poteau, crucifiait Marcin Bulka (3-1). Paris reprenait le large dans cette rencontre.

Le gardien polonais multipliait les arrêts sur sa ligne. Le gardien niçois continuait la partie, malgré un nez en sang, à la suite d’un choc avec Pablo Rosario. Terem Moffi butait à son tour sur Gianluigi Donnarumma. Le score ne bougeait plus. L’OGC Nice enchaîne un sixième match sans victoire, toute compétitions confondues.

Prochain match, ce samedi, le 16 mars pour l’OGC Nice. Le Gym se déplace à Lens, dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1. Coup d’envoi donné à 21h. Un match qui s’annonce crucial dans la course à l’Europe.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe