Récupération de Donnèe
24.5 C
Nice
13 juillet 2024

Ligue 1 : l’OGCN face à la fronde des supporters

Derniers Articles

La 36e journée de Ligue 1 sera l’occasion pour le Gym de se confronter au récent vainqueur de la coupe de France, Toulouse à 15 heures. Deux équipes qui n’ont plus grand-chose à jouer en championnat cette saison. 

Toulouse est déjà assuré du maintien, les Aiglons trop loin des places qualificatives pour les coupes d’Europe. Il s’agit toujours de se rassurer après une saison compliquée, loin des ambitions initiales. Et surtout après une défaite la semaine dernière contre Strasbourg qui a replongé Nice dans le doute. “Il faut que ce groupe soit le plus préparé possible à bien attaquer la saison prochaine et pour ça le meilleur moyen est de bien finir”, a rappelé l’entraîneur Didier Digard.

Si depuis sa finale le TFC n’est plus aussi flamboyant, Sofiane Diop préfère se montrer prudent avant la rencontre : “Ils ont un beau football. Ce sera un match très ouvert avec deux équipes aux philosophies différentes, mais qui sont très joueuses. Ce sera à nous d’être le plus tueur possible, c’est ce qui a pu nous manquer cette saison.” Un peu à l’image de ce dernier match où malgré plusieurs occasions dans le jeu (9 tirs) et sur les coups de pied arrêtés, le Gym n’a pas réussi à trouver l’ouverture.  

Premières tensions avec les supporters ? 

Autre problème côté Azuréen avec le ras-le-bol des supporters qui commence à se faire sentir. Premier acte demain avec le groupe de supporters de l’OGC Nice North Side dont l’absence a été confirmée par la voie d’un communiqué de presse pour les deux prochaines rencontres (Toulouse à domicile et Montpellier à l’extérieur). Les raisons évoquées sont les suivantes : “En premier lieu comme beaucoup s’en doute, les résultats de notre très cher club, après l’humiliation vécue en Conference League nos joueurs ne donnent plus rien sur le terrain”, explique le groupe de supporters. Autre argument, “le traitement du club envers notre groupe”, précise les fidèles du club en pointant du doigt les “fouilles multiples et intempestives […] les caprices de certains touristes que nous dérangeons lors des matchs avec nos drapeaux, demande de rendez-vous laissé en attente à multiples reprises.” Le dernier point concerne les joueurs : “aucun salut des joueurs à la fin des matchs, nous sommes insignifiants pour eux, nous leur rendons juste l’appareil.”

Ambiance donc avec cette antépénultième rencontre de championnat dont le coup de sifflet sera donné à 15 heures.  

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages