Récupération de Donnèe
14.5 C
Nice
4 mai 2024

Littérature : Reine Rouge de Juan Gómez-Jurado

Paru chez Fleuve Éditions en début d’année, Reine Rouge de Juan Gómez-Jurado, est annoncé comme le thriller phénomène du moment avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus. Nice-Premium l’a lu pour vous.

L’inspecteur Jon Gutiérrez est un bon flic, sans histoire, qui vit chez sa maman et en aime la cuisine. Mais un jour, sa petite vie bien rodée déraille : pour avoir voulu forcer le destin, Jon Gutiérrez est mis sur la touche. Plus exactement, il est envoyé en mission spéciale…
Antonia Scott est un mystère, ni enquêtrice, ni criminologue ; pourtant, à elle-seule, elle a aidé à la résolution de nombreux crimes. Mais depuis trois ans, Antonia Scott vit recluse chez elle, dans un appartement vide. Mentor, son supérieur, n’arrive pas à lui faire reprendre du service. Or quand un crime sordide touchant une famille très puissante d’Espagne est commis, Mentor ordonne à Gutiérrez de convaincre à Antonia de rempiler. L’enquête, très sensible, piétine et seule une personne comme Antonia est à même de la résoudre.

reine_rouge_petit.jpg

Sans conteste, Reine Rouge est un thriller diablement efficace, un page-turner mené tambour battant par deux personnages qui n’étaient pas destinés à se rencontrer… en plus de l’intrigue policière, astucieusement construite, la force de Reine Rouge sont ses héros et la façon dont l’auteur nous les rend immédiatement attachants. Jon Gutiérrez, flic humain, pas gros mais avec « un torse en forme de tonneau et deux bras à l’avenant. A l’intérieur, même si ça ne se voit pas, il y a des muscles de harrijasotzaile – de leveurs de pierre ». Peut-être trop humain même car comme il le dit lui-même, il est « dans un foutu merdier » et son avenir au sein de la police de Bilbao est largement compromis. Jon est un personnage auquel le lecteur s’intéresse tout de suite, il y a un certain humour distillé par Juan Gómez-Jurado quand il est question de Jon et cela rend le récit très agréable.
Et il y a Antonia. Antonia, femme meurtrie, au cerveau exceptionnel mais qui n’est plus capable de rien ou plutôt ne veut plus être capable de rien. Par d’autres aspects, le lecteur s’attache également à elle, elle est intrigante, distante, et pleine de secrets. Pourtant, elle va accorder sa confiance à Jon et se rendre sur le lieu d’un crime étrange.
Ce thriller espagnol est assurément d’une efficacité redoutable, prenant, construit avec habilité et rythmé, Reine Rouge saura vous embarquer pour un voyage madrilène sans regret. On se réjouit d’avance à l’idée de savoir que l’on retrouvera les personnages, du moins Antonia (mais je ne peux pas imaginer que l’auteur ne reprenne pas non plus le personnage de Jon) dans une nouvelle enquête car il s’agira au final d’une trilogie. Le deuxième tome, Louve Noire, est déjà écrit et devrait sortir l’an prochain chez Fleuve Éditions.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe