Récupération de Donnèe
16.8 C
Nice
19 avril 2024

Trois nouvelles expositions à découvrir à la Villa Arson

Derniers Articles

Du 1er mars au 25 août 2024, la Villa Arson accueille trois expositions « Qui a peur de Chantal Montellier ?, Paraside 2.0 – gently brut et Canemorto – la recherche de l’œuvre absolue ».

Venez découvrir les trois expositions inédites proposée par la Villa Arson. Ces trois propositions mettent en avant différents champs de la création, allant du dessin à la bande dessinée, de l’architecture et design, passant par la peinture, le graffiti et l’art brut jusqu’à la vidéo

La première exposition met en lumière l’artiste Chantal Montellier, figure et artiste féminine engagée dans le domaine de la bande dessinée. Les deux autres expositions ont été confiés à deux collectifs d’artistes italiens. Le collectif Parasite 2.0 a imaginé ses œuvres en s’inspirant de la Villa Arson elle-même, en proposant la création de structures architecturales à l’extérieur du bâtiment. Les artistes Canemorto ont quant à eux imaginé une fiction autour de la figure du propriétaire de la Villa, Pierre-Joseph Arson. 

Qui a peur de Chantal Montelier ?

Trop souvent relégué au second plan, son art aurait dû être au centre de l’attention. Cette exposition de l’artiste Chantal Montellier se concentre sur la période la plus prolifique de sa carrière. De 1978 à 1994, Chantal Montellier a produit un des corpus de bandes dessinées les plus singuliers dans la persistance de son rapport critique au monde. De ses débuts à Charlie Mensuel, à sa BD « Ah ! Nana et métal Hurlant » jusqu’à à la publication de la troisième aventure de Julie Bristol, vous pourrez y retrouver toutes ses œuvres.

L’exposition vise à mettre en avant une œuvre qui est devenue souvent méconnue : une œuvre destinée à un public adulte à une époque où la bande dessinée dépassait les limites du lectorat jeunesse. L’œuvre de Montellier se distingue comme l’une des plus authentiquement adulte jamais produites dans le domaine de la bande dessinée européenne.

BD réalisées par Chantal Montellier et exposées à la Villa Arson (Crédit Alizée Bellone)

Parasite 2.0 – Gently brut 

Le collectif Parasite 2.0, formé par Stefano Colombo, Eugenio Cosentino et Luca Marullo, des architectes et designers italiens, présentera une série d’œuvres sur les terrasses et dans les jardins. Ces pièces volumétriques entreront en dialogue avec l’architecture de la Villa Arson, offrant ainsi une expérience artistique immersive et innovante.

Parasite 2.0, Présence ; crédits : Elena Tredici

Canemorto – La recherche de l’œuvre absolue

Canemorto, un trio d’artistes italiens, présente une exposition basée sur les légendes entourant la figure de Pierre-Joseph Arson. À travers un cycle pictural et un court-métrage, ils retraceront les étapes de la vie du négociant et banquier dont la Villa porte le nom, et qui a inspiré Balzac dans son roman La recherche de l’absolu.

Oeuvres picturales du collectif Canemorto (Crédit Alizée Bellone)

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages