Récupération de Donnèe
24.5 C
Nice
20 juillet 2024

Ce célèbre chanteur des années 70-80 sera en concert gratuit ce dimanche à Nice

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

Les jardins des Arènes de Cimiez accueillent ce dimanche 10 septembre la onzième édition de « Au Soleil des Deux Rives », un événement commémorant la mémoire des harkis. François Valéry, star des années disco se produira sur scène à cette occasion.

La ville de Nice accueille dans l’oliveraie des jardins de Cimiez la journée événement intitulée « Au Soleil des Deux Rives ». Cette manifestation sur le thème « harkis et pieds noirs, un même cœur » vise chaque année à réunir harkis et pieds noirs ainsi que leurs familles afin d’honorer cette histoire commune. Cette journée événement se tiendra quinze jours avant la journée nationale d’hommage, célébrée le 25 septembre.

L’histoire de dizaines de milliers de rapatriés est intimement liée au territoire niçois. Une fois les accords d’Evian signés en 1962, qui visaient à mettre fin à la guerre d’Algérie, Nice et ses alentours deviennent vite des terres d’accueil des harkis. Jean Médecin crée à l’époque un service municipal des Rapatriés.

Parmi ceux qui ont été rapatriés par le gouvernement français de l’époque, certains ont été installés dans les Alpes-Maritimes, notamment dans les camps de Mouans-Sartoux, de Breil-sur-Roya et de L’Escarène.

Christian Estrosi, maire de Nice avait accueilli en mai dernier à l’hôtel de ville une délégation de la Commission nationale d’indemnisation indépendante de reconnaissance et de réparation des préjudices subis par les Harkis. À cette occasion, il avait réaffirmé son soutien total aux harkis et leur combat pour la réparation.

François Valéry, un enfant de pieds-noirs

Après Enrico Macias, l’an dernier, c’est autour de François Valéry de donner un concert exclusif à Nice. Cet invité exceptionnel n’a pas été choisi au hasard, sa présence est hautement symbolique. De son vrai nom, Jean-Louis Mougeot, il est né à Oran dans l’Algérie coloniale de 1954.

Issu d’une famille de pieds-noirs, l’interprète d' »Aimons nous vivants » a connu l’exil. Et de cet épisode traumatique de sa vie, est né la chanson « Oran, juin 1962 ».

Dans les années 70-80, il enchaîne les tubes. « Une chanson d’été », « Qu’est-ce qu’on a dansé sur cette chanson », « Emmanuelle », « Dream in blue » ou encore  » Elle danse Marie » sans oublier l’incontournable « Aimons nous vivants » sont tous des succès.

Le programme de la journée

L’entrée sur le site est libre et gratuite à partir de 10h. Les festivités commencent en musique dès 10h15 avec une performance de l’orchestre des sapeurs-pompiers de Nice. Une messe en plein-air sera donnée par le père Scotto à 10h30.

Les animations se poursuivent dans l’après-midi avec un spectacle de danses orientales de 12h à 12h45. Avant le concert de François Valéry qui fera le show de 18h à 20h, deux autres artistes montent sur scène. L’auteure-compositrice et interprète Syka James donnera un concert de 14h à 14h45. Puis, ce sera au tour du groupe Sun Record de 15h15 à 16h15.

Un espace de restauration sur le thème des traditions culinaires de Là-bas est ouvert tout au long de la journée. Un espace librairie est également mis en place, de manière à consulter des œuvres issues de la bibliothèque du Soleil des Deux Rives tenue par le Centre de Documentation Historique sur l’Algérie. Il réunit des écrivains rapatriés et harkis qui présenteront et dédicaceront leurs ouvrages.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages