Récupération de Donnèe
11.2 C
Nice
22 avril 2024

Volley : Nice tombe à domicile (3-1) face à Nantes-Rezé

Derniers Articles

Dans le cadre de la 22e journée de la Marmara SpikeLigue, les Eagles (12e), défiaient les Bretons de Nantes-Rezé (2e), à Palmeira. Le challenge s’annonçait difficile pour les hommes de Fabrice Chalendar face à l’un des candidats au titre cette saison.

Revanchards de leur défaite, quelques mois plus tôt à Nantes (3-0), les Niçois avaient à cœur de s’imposer ce soir, pour s’assurer un peu plus, le maintien en Marmara SpikeLigue. Quant à eux, les Nantais, largement favori avant le début de la rencontre, espéraient bien poursuivre leur belle série en cours de trois victoires consécutives.

Dans un 1er set très accroché où les deux équipes se sont longtemps rendu coup pour coup, et alors qu’aucune des deux équipes n’arrivait à prendre les devants sur l’autre. Les Bretons ont réussi à creuser l’écart (19-16) en profitant des erreurs niçoises. Le NVB n’a ensuite, pas réussi à inverser la tendance et a donc laissé filer le premier set à Nantes (25-21).

Les Eagles relèvent la tête

Le 2e set a bien mieux démarré pour le NVB. Simon Hirsch s’est montré en grande forme, adressant notamment un joli smash pour porter le score à (7-3). Cette fois-ci, ce sont les Nantais qui n’ont jamais réussi à revenir au score. Menés (17-13), les coéquipiers de Chizoba, n’ont pourtant pas baissé les bras, sans véritable succès. Les Niçois n’ont pas tremblé. Ils ont conservé leur avance tout au long du set et l’ont emporté (25-17).

Les volleyeurs du NVB ont démarré le 3e set sur les chapeaux de roues. Valerii Todua a enchaîné une belle série de cinq services portant le score à (5-0) avant de commettre une faute sur le 6e. Rodney Ah-Kong, peu actif depuis le début du match s’est également montré décisif, en attaque comme en défense, à plusieurs reprises dans ce set. Mais Nantes est tout de même revenu au score assez rapidement. Nice s’en est remis une nouvelle fois à Simon Hirsch pour mettre l’adversaire à +2. Tout en douceur et d’une belle feinte de smash, il est venu tromper toute l’équipe de Nantes-Rezé (19-17). Au bout d’un duel acharné, les Niçois ont craqué dans les ultimes points, laissant le 3e set aux Nantais (25-21).

Nice n’a pas démérité

Les Niçois ne se sont pas avoués vaincus pour autant, à l’image de Simon Hirsch, auteur de trois superbes attaques au filet, pour laisser les siens dans le match (7-9). Javier Gonzalez a ensuite montré toute sa malice par deux attaques en finesse, permettant aux Eagles de ne pas être trop distancés (12-14). Dans une fin de 3e set très accroché (22-22), les Niçois, auteurs de deux fautes au service et d’une incompréhension totale portant le score à (24-22) en faveur de Nantes-Rezé, ont une nouvelle fois craqué sur les derniers points. Malgré un retour tonitruant et deux balles de match sauvés. Au bout d’un long suspens, les Bretons, se sont finalement imposés 3 sets à 1 (29-27).

Prochain rendez-vous pour les Eagles, dimanche prochain à 19 h, sur le terrain du Plessis-Robinson avec l’occasion de s’assurer une place en Marmara SpikeLigue l’année prochaine.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages