Récupération de Donnèe
10 C
Nice
22 avril 2024

Tennis : Alizé Cornet éliminée au 1er tour à Austin

Derniers Articles

L’ancienne numéro 11 mondiale, Alizé Cornet (104e WTA), affrontait Camila Osorio (98 WTA), au tournoi WTA – 250 d’Austin. Deux femmes ayant connu l’une comme l’autre, de meilleurs jours dans le passé, dans leur carrière respective.

Alizé Cornet était de retour à la compétition aux Etats-Unis. Eliminée au 2e tour de Cluj, il y a un mois par Arantxa Rus et privée de son 1er 1/4 de finale en 2024, la Niçoise a pu se remettre de sa défaite en bénéficiant de quelques jours de repos sur la Côte d’Azur. Il y a deux semaines, la championne de tennis s’était immiscée sur la pelouse de l’Allianz Riviera, pour donner fictivement, le coup d’envoi du derby face à l’AS Monaco.

Dans leurs confrontations, Camila Osorio menait 1-0 et partait avec un léger avantage sur le papier. En février dernier, à Lyon, la Colombienne avait battu la Française sur ses terres 2 sets à 1. L’ancienne 33e mondiale a donc récidivé, battant une nouvelle fois la Niçoise en deux sets (2-0).

Alizé Cornet dominée de fond en comble

L’aventure d’Alizé Cornet s’est terminée prématurément à Austin. Au bout d’1h30 de jeu, la Maralpine s’est inclinée assez logiquement (6-3, 6-2), face à Camila Osorio. Dominée de fond en comble, la Maralpine n’a pas su trouver la bonne formule pour battre sa rivale. Elle s’est retrouvée en difficulté à plusieurs reprises, réalisant de grosses erreurs. Des fautes décisives, à l’image d’un smash raté ou d’amortis dans le filet.

La forme physique étincelante de la Colombienne a rapidement fait la différence. Comme un sentiment d’impuissance pour Alizé Cornet. Tout au long de ce match, elle n’a jamais pu imposer son rythme face à la Sud-Américaine. « J’arrive pas ! J’y arrive pas, j’y arrive pas », l’a t-on entendue se plaindre au terme du 9e jeu.

Agée de 22 ans, Camila Osorio s’est montrée bien plus en forme que la Française, dont l’expérience (34 ans), n’a pas suffi pour faire la différence. Toute la détermination qui fait habituellement sa force, ne s’est pas ressentie. Un ton en dessous sur le plan physique et touchée mentalement, il n’y avait rien à faire cette nuit. De l’autre côté, sourire aux lèvres, le point rageur après chaque point décisif remporté, la Colombienne semblait prendre beaucoup de plaisir sur le court. Une forme de combativité qui lui a permis de s’imposer sans grandes difficultés, 2 sets à 0, face à Alizé Cornet, que l’on retrouvera prochainement dans l’optique de glaner quelques points importants au classement en vue de participer à son 70e grand Chelem à Roland Garros.

Au prochain tour du tournoi WTA 250 d’Austin, Osorio affrontera Anhelina Kalinina ou Sara Bejlek.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages