Récupération de Donnèe
12.4 C
Nice
22 février 2024

OGCN : l’aigle niçois s’écrase sur le rocher monégasque

Derniers Articles

Pour le compte de la 21ème journée de ligue 1, c’est l’AS Monaco qui s’est imposé face à l’OGC Nice. Malgré une forte intensité et de nombreux buts, l’ASM remporte ce derby sur le score de 3-2.

À 20h45, au sein de l’Allianz Riviera, le coup d’envoi de cette rencontre est sifflée par Monsieur Eric Wattelier. Ce match était très attendu par les supporters des deux clubs. Suite aux projectiles pyrotechniques lancés en fin d’année dernière, les ultras niçois ne sont pas présents dans leur tribune habituelle, la Populaire Sud est donc vide. Seulement une tribune sépare supporters niçois et monégasques. Dès les premières minutes, le ton monte au sein du stade.

Score de parité à la mi-temps

C’est d’abord Monaco qui ouvre le score à la  seizième minute de jeu. La première frappe cadrée est donc concluante, et elle est signée Denis Zakaria! Une superbe frappe enroulée qui file droit dans la lucarne droite, Bulka est battu sur cette action, 0-1. La réaction niçoise ne tarde pas, Dante, Guessand, et même Sanson tentent leur chance face au dernier rempart monégasque, Kohn. À la 37ème minute de jeu, Thilo Kehrer commet une légère faute sur Tom Louchet dans la surface, mais s’en est assez pour Monsieur Wattelier qui désigne le point de penalty. Laborde se saisit du ballon, lui qui restait sur 2 tirs au but ratés, confirme le diction, la troisième est la bonne! Nice revient à égalité, les joueurs rentrent au vestiaire sur le score de 1-1.

Une deuxième mi-temps rouge et blanche

5 minutes après le début de la seconde période, les Monégasques enfoncent le clou. Zakaria est en feu, il inscrit un doublé sur une tête qui file directement dans le petit filet, 1-2. Les Aiglons ont du mal à réagir après ce but. La colère prend le dessus, et les Niçois enchaînent les sanctions. Dante est exclu à la 54’ minute, et Tom Louchet est averti dans la foulée. À 10 contre 11 les Aiglons poussent, et forcent la défense Monégasque à se découvrir, Evann Guessand recolle au score grâce à une tête, sur un corner de Morgan Sanson. Cependant, la supériorité numérique est un bel avantage pour les joueurs d’Adi Hütter, qui reprennent l’avantage dans la foulée. Golovin se retrouve seul face à Bulka, et inscrit le troisième but Monégasque, 2-3.

Le derby est donc rouge et blanc cette fois-ci. Les Aiglons auront l’occasion de se rattraper vendredi 16 février face à Lyon, au Groupama Stadium.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages