Récupération de Donnèe
10 C
Nice
22 avril 2024

Le Nice Volley Ball tout proche du maintien !

Derniers Articles

La fin de saison en Marmara Spikeligue bat son plein. A la lutte pour le maintien, le Nice Volley Ball était en déplacement sur le terrain du Plessis-Robinson.

A trois journées de la fin de la saison, la bataille fait rage en queue de classement. Sur les terres du Plessis-Robinson, le Nice Volley Ball avait l’occasion de faire le trou et s’assurer le maintien. Face à une équipe dans une dynamique négative avec trois défaites consécutives qui n’a plus rien à jouer, Nice avait l’opportunité de faire un gros coup. D’autant que les Hiboux réussissent plutôt bien aux Eagles (6 victoires sur les 10 dernières confrontations).

Mais l’entame de match tourne à l’avantage des locaux. Nice peine à rentrer dans la rencontre et profite des erreurs de leurs adversaires. Après dix points, Matteo Schalk vient inscrire la première attaque niçoise. Derrière, c’est le capitaine Rodney Ah-Kong qui prend le jeu à son compte et enchaîne les points gagnants. Malgré cela, Nice commet trop de fautes et se fait distancer au score dans le money time. La première manche revient aux Alto Séquanais (25-19).

Le Nice Volley Ball prend le dessus

Le deuxième set est très serré. Les deux attaques sont mises à mal et les contres s’enchaînent. Porté par son trio Valerii Todua, Matteo Schalk et son meilleur marqueur Simon Hirsch, les Eagles s’accrochent. C’est finalement grâce à une faute au service du Pointu des Hiboux, Samuel Jeanlys que Nice se détache et finit par conclure le second set (25-23) sur une ultime attaque de Lazar Koprivica.

Nice revient à un set partout mais le Plessis-Robinson ne s’en laisse pas compter. Les joueurs de la banlieue Parisienne repartent pied au plancher pour mener rapidement (7-2). Une avance qui aurait dû être décisive. Mais Rodney Ah-Kong ne l’entend pas de cette oreille. Le central sonne la charge et remet son équipe dans le droit chemin, bien épaulé Valerii Todua. Les Eagles recollent et font douter les Hiboux. C’est finalement grâce à deux contres de leur capitaine que Nice prend une nouvelle fois l’avantage en fin de set. François Rebeyrol termine le travail et donne l’avantage aux Niçois (25-22).

Les Eagles solides dans les moments décisifs 

Le quatrième set est un copier-coller des deux précédents. Aucune des deux équipes ne parvient à faire l’écart. Le Plessis-Robinson est très appliqué. Mais le collectif Niçois va finir par faire la différence dans la dernière partie de cette manche. Les Maralpins prennent jusqu’à cinq points d’avance (18-23). La messe est dite et c’est François Rebeyrol, encore lui, qui vient conclure ce match.

Le NVB s’impose (19-15/25-23/25-22/25-22) et se rapproche du maintien avec 18 points. Les hommes de Fabrice Chalendar auraient même pu officiellement célébrer ce moment si Saint Jean-d’Illac ne s’était pas imposé face à Saint-Nazaire. Il faudra donc attendre samedi prochain pour officialiser le maintien face à… Saint Jean d’Illiac ! Rendez-vous à 19 heures à la salle Palmera pour encourager les Eagles dans ce match ô combien important pour l’avenir du club.            

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages