Récupération de Donnèe
23.1 C
Nice
13 juillet 2024

Formule 2 : mauvaise fin de week-end pour Théo Pourchaire

Derniers Articles

De retour sur un circuit qu’il apprécie, Théo Pourchaire se devait de mettre la pression sur le leader du championnat. En s’élançant à côté de Frederik Vesti sur la grille de départ des deux courses du week-end, la bataille s’annonçait belle.

Sur le circuit du Hungaroring, théâtre de sa première apparition en Formule 1 l’année dernière, Théo Pourchaire arrivait gonflé à bloc. Auteur d’un bon envol lors de la course sprint, le Français grille la politesse à deux pilotes. A la fois offensif et opportuniste, il prend la 3e place un instant avant de céder en fin de course. Il franchit la ligne en 4e position. Un bon résultat si on prend en compte la neuvième place de son principal adversaire au championnat. Théo Pourchaire revient donc à un petit point de Frederik Vesti avant la course longue.

Ce matin pour la course longue, le Grassois partait depuis la 4e position, juste derrière le Danois. Avec un départ similaire à ses adversaires, le Français tente de faire la différence au premier freinage mais bloque les roues. Devant, Vestri se défait de Victor Martins pour le gain de la seconde place. Chaque pilote tente de préserver au mieux ses gommes. 

Premier des leaders à s’arrêter Théo Pourchaire tente de décaler sa stratégie pour revenir sur la tête de course. Malgré un bon arrêt de son équipe ART GP, il ressort à la lutte avec un retardataire. Après trois tours de lutte, il parvient à se débarrasser d’Amaury Cordwell. Une perte de temps qui permet à Vesti de rester plus longtemps en piste avec ses pneus tendres sans perdre de temps. 

Une bataille qui coûte cher

Lorsque les leaders s’arrêtent à leur stand, Pourchaire se retrouve à la lutte avec son coéquipier Victor Martins. Les deux tricolores ne se font pas de cadeaux et Théo tente de dépasser dans le virage 4. Avec ses pneus plus froids Martins défend fermement sa position dans un endroit où il est difficile de dépasser, envoyant Pourchaire hors des limites de piste. En salissant ses montes pneumatiques, le Grassois se retrouve en difficulté et se fait dépasser quelques virages plus tard par Isack Hadjar. Puis c’est au tour d’Ayuwou Iwassa de se défaire de la ART N°5. 

Une très mauvaise opération donc pour le Grassois qui laisse échapper de précieux points dans l’optique du championnat. Surtout que devant Vesti ne faiblit pas en seconde position derrière Jack Doohan. 

Au terme des 37 tours de courses Théo Pourchaire termine à la 6e place et lâche 10 points sur Frederik Vesti. Il voit également le Japonais Iwassa revenir à 10 points à la troisième place du championnat.

Une mauvaise opération qu’il faudra gommer le week-end prochain en Belgique avant la trêve estival.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages