Récupération de Donnèe
24.5 C
Nice
13 juillet 2024

Coup d’arrêt pour les Niçois à Narbonne

Derniers Articles

Ce samedi, les Niçois se déplacaient sur la pelouse du leader dans le cadre de la quatrième journée du championnat à Narbonne, invaincu depuis le début de la saison. Très vite réduit à quatorze, le Stade Niçois s’incline de deux points (12-10)

Le Stade Niçois était à la recherche d’une troisième victoire consécutive en championnat. Après son premier succès sur la pelouse de Vienne, les rouges et noirs ont enchaîné sur la pelouse de Tarbes le week-end dernier (3-38). Les Niçois joueront leur quatrième match consécutif à l’extérieur face au Racing Club Narbonnais au Parc des Sports et de l’Amitié.

Pour ce match, cinq changements ont lieu dans le quinze de départ. Thibaud Rey est de retour en deuxième ligne, Bastien Berenguel et Martin Freytes démarrent en troisième ligne. Enfin, Baptiste Lafond et Hugo Martin font leur apparition dans la ligne des trois-quarts.

Le Stade Niçois vite réduit à quatorze

Le match commençait mal pour le Stade Niçois. Après seulement quelques minutes, Narbonne marquait le premier essai par son talonneur Christophe David (5-0). La transformation ne passait pas. Une pénalité de Romain Riguet permettait aux Niçois de débloquer leur compteur à la 10e (5-3). Le début de match restait serré entre les deux équipes. Baptiste Lafond prenait un carton rouge à la 15e suite à un plaquage haut et dangereux. Les Maralpins se retrouvaient en difficulté à quatorze pour le reste du match. Mais le bloc défensif du Stade Niçois ne pliait pas face aux assauts adverses.

En supériorité numérique, le Racing Club Narbonnais monopolisait la possession et enchaînait les phases de jeu. Logiquement, les joueurs du Stade Niçois finissaient par s’incliner sur une nouvelle percée conclut par le centre Pierre Nueno à la 31e. L’essai est transformé (12-3). Le score en restait là à la mi-temps. Très vite réduit à quatorze, le Stade Niçois est logiquement mené au score à la pause par Narbonne.

Des Niçois solides en défense en seconde période

Les hommes d’Alexandre Compan et Mariano Taverna multipliaient les plaquages défensifs en ce début de seconde période. Narbonne continue les temps de jeu, ballon en main. Mais les Narbonnais se précipitaient trop en attaque pour marquer des points supplémentaires. Le rythme était cassé par de nombreuses fautes et des mêlées de chaque côté. Nice est privé de ballons, contraint de défendre dans son camp.

Mais ils résistent aux nombreuses phases de jeu narbonnaises. Sur une de leurs rares offensives, Adrien Vigne marquait le premier essai niçois de la partie à la 72e sur un maul. Romain Riguet transformait l’essai (12-10). Le Stade Niçois revenait dans le match. Le demi d’ouverture avait même la balle de match sur une ultime pénalité à 40 mètres. Mais sa tentative passait à droite des poteaux.

Les rouges et noirs s’inclinent de deux points face à Narbonne (12-10). Les Niçois coincent après deux victoires consécutives. En infériorité numérique pendant près d’une heure de jeu, le Stade Niçois a tout de même été solide en défense. Nice repart avec le point du bonus défensif.

Prochain match dans deux semaines, le 30 septembre sur la pelouse de Hyères Carqueiranne La Crau.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages