Récupération de Donnèe
22.5 C
Nice
6 juin 2024

Bari : Alizé Cornet s’impose à l’expérience

Pour le deuxième tour du tournoi de Bari, Alizé Cornet était opposée à la joueuse Grecque Valentíni Grammatikopoúlou (247e mondiale, 26 ans). Une adversaire dont le classement ne reflète pas le niveau.

Alizé Cornet était de retour sur le court au lendemain de sa victoire face à la Hongroise Réka Luca Jani. Pour son retour sur le sol européen après une tournée américaine plutôt décevante, la Niçoise a choisi le challenger de Bari. Un petit tournoi WTA 125 disputé sur terre battue. Face à Valentíni Grammatikopoúlou dont c’est la surface de prédilection, la tâche ne s’annonçait pas si simple.

Une donnée qui s’est confirmée dans le premier set. Malgré un tennis assez brouillon, la joueuse Grecque fait jouer la Maralpine. Très chanceuses sur certains points, Valentíni Grammatikopoúlou se joue d’une Alizé Cornet parfois un peu trop attentiste sur le court. En difficulté sur sa première balle (seulement 25%), la Française peine à mettre son jeu en place. Malgré les nombreuses fautes de son adversaire, les breaks s’enchaînent et permettent à la Grec de prendre le premier set (6-4).

Sans s’affoler, Alizé Cornet revient sur le terrain avec de meilleures intentions. Sur une terre battue d’une qualité plus que douteuse, les deux joueuses sont en difficulté dans les filières longues. A l’amorce du second set, l’Azuréenne est beaucoup plus agressive en retour. En écourtant les échanges elle s’offre la possibilité de prendre de court la native de Kilkís. Cornet s’adjuge le deuxième set (6-4) sur son quatrième break de la manche.

Alizé Cornet plie mais ne rompt pas 

On s’achemine alors vers un nouveau match marathon après celui de la veille conclu en 2h17. Pas en réussite au début de l’ultime set, le Niçoise perd le fil du match. En face Valentíni Grammatikopoúlou se montre beaucoup plus précise dans ses frappes. Son coup droit lui permet de prendre l’avantage. Plus alaise à la volée, la Grecque fait plier la tête de série numéro une du tournoi. A (5-2) tout porte à croire que la partie va s’achever rapidement. S’est sans connaître l’appétence d’Alizé Cornet pour les comebacks. La Niçoise efface un double break et fait tergiverser son adversaire du jour. Touchée mentalement, Valentíni Grammatikopoúlou laisse s’échapper une rencontre qui semblait à sa portée. 

Alizé Cornet s’impose au bout du suspense (4-6/6-4/7-5) en 2h53. Au prochain tour elle affrontera une jeune Italienne Jennifer Ruggeri.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe