Récupération de Donnèe
28.6 C
Nice
14 juillet 2024

Le parking Jeanne d’Arc est bientôt terminé

Christian Estrosi et plusieurs acteurs locaux sont venus visiter pour la première fois le parking Jeanne d’Arc. Situés dans le quartier Libération, le parking et l’espace vert sont en fin de travaux.

Le maire de Nice en compagnie de ses élus, des riverains et les associations de quartier ont eu l’occasion de visiter le parking ainsi que le parc Jeanne d’Arc. C’est la première fois que le lieu accueillait du public. L’investissement de 16 millions d’euros semble porter ses fruits.

Visuels avant/après du parking Jeanne d’Arc – © Cyrielle Marcilly

Un parking plus que demandé

 “Le parking Jeanne d’Arc, il est là, enfin après tant d’années à l’attendre nous l’avons enfin obtenu et j’en suis heureux” déclare le président de la régie Parcs d’Azur. Le manque de place dans le quartier se faisait effectivement ressentir. L’ancien parking disposait seulement de 90 places. Un chiffre qui double avec ce nouveau parking avec 203 places proposées, répartis sur trois niveaux. 41 places sont réservées pour les voitures électriques avec les bornes de recharge. Les deux-roues, eux, bénéficieront de 17 emplacements.

203 places de parking sont prévues contre seulement 90 avec l’ancien parking – © Cyrielle Marcilly

Christian Estrosi a d’ailleurs annoncé le remplacement de l’esplanade de Lattre de Tassigny et du parking infernet par des espaces verts à la fin de l’année 2025.

Un espace vert pour les habitants

Dans l’esprit plus écologique de la ville de Nice, le parking Jeanne d’Arc disposera également d’un parc. Soixante-dix arbres sont plantés, aidant à réduire la chaleur pendant les nuits d’été d’environ cinq degrés. Le parc sera clôturé et fermé la nuit sous le même règlement que les autres existants, comme le rappelle Christian Estrosi, pour “éviter les nuisances”. Madame Annie Thouret, de l’association du quartier Malausséna, se voit ravie de cette décision : “J’adhère à toutes les propositions. C’est un beau parc donc ça va faire de la végétation et du stationnement car dans le quartier, on en a besoin”. Malgré certains réfractaires, la statue de Jeanne d’Arc sera bien présente dans le parc.

Futur espace vert du parc Jeanne d’Arc – © Cyrielle Marcilly


La rue de Grammont, sujette à débat, sera réouverte à la circulation. Elle sera en sens unique et descendante. La mairie installera des plots rétractables pour les éventuelles fêtes de quartiers ou brocantes.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe