Récupération de Donnèe
25.4 C
Nice
7 juillet 2024

Municipales 2008 à Nice : brèves de campagne

municipales-nice-2008.jpg
Dimanche animé sur le Marché de la Libération «Vous voulez Estrosi? Vous aurez la mosquée ! ». C’est le slogan clamé par les Identitaires menés par Philippe Vardon candidat aux municipales. Entre Christian Estrosi et Philippe Vardon règne un désamour réciproque et le terme n’est pas assez fort. Leur rencontre a donc fait des étincelles dimanche matin sur le Marché de la Libération alors que les deux candidats rencontraient les électeurs Niçois. Un jeu du chat et de la souris s’est installé, Christian Estrosi ne souhaitant pas rencontrer et discuter avec un autre postulant et Philippe Vardon souhaitant l’inverse. Finalement, ils se sont rencontrés mais Christian Estrosi n’a pas répondu à Philippe Vardon qui lui a promis d’autres rencontres au cours de la campagne…

Rien ne serait encore joué ! C’est en tout cas ce que des proches de Jacques Peyrat affirment après les rumeurs ayant circulé suite à l’entrevue du Maire actuel avec le President Nicolas Sarkozy. Jacques Peyrat devrait se prononcer juste après les investitures parisiennes qui auront lieu ce lundi 5 novembre.

Nice Autrement. C’est finalement le nom choisit par la liste dissidente de gauche conduite par Patrick Mottard. Après le Nice Ensemble de Christian Estrosi et le Nice Gagnant de Jean Icart, on attend à présent le slogan du candidat PS, Patrick Allemand.

Rudy Salles et Jean Icart ne seront probablement pas candidats au scrutin municipal si Christian Estrosi est confirmé par la commission d’investiture UMP mais que se passerait-il si les résultats de cette commission ne se déroulent pas comme prévu ? La liste des candidats de droite risque alors d’être bien longue et les alliances seront, cette fois, bien plus compliquées.

Patrick Allemand Le candidat socialiste annonce sur son blog la présence sur sa liste de Joseph Ciccolini. Celui ci avait réalisé près de 5% aux Municipales 2001. Autre annonce : l’accord PS-MRC. « Leur leader départemental Ladislas Polski sera candidat à La Trinité en seconde position de l’ordre des socialistes. Pour ce qui concerne Nice, les places seront rendues publiques un peu plus tard mais je peux déja annoncer qu’il y aura trois candidats du MRC sur la liste », précise Patrick Allemand.

Les Alternatifs des Alpes-Maritimes sont plutôt favorables à rejoindre une liste qui représente l’ensemble des forces de gauche, de l’écologie et de l’altermondialisme demandant que la démocratie active et les solidarités soient au cœur du programme. A Nice, dans le cas d’une division persistante, il se pourrait bien qu’une nouvelle liste de gauche puisse voir le jour.

Municipales et Cantonales, à vos marques ! Le scrutin des prochaines municipales est au centre de tous les intérêts mais il ne faut pas oublier que 6 cantons sont renouvelables à Nice et là quelques empoignades de choix pourraient avoir lieu notamment dans le premier canton (Vieux Nice – Port) où le sortant Marc Concas (PS) pourrait retrouver le nouveau Député Eric Ciotti (UMP). Beau duel entre les deux bras droits des candidats UMP et PS, Christian Estrosi et Patrick Allemand !

Le sites de campagne sur la ligne de départ. Le web sera une des composantes importantes de la prochaine campagne municipale niçoise. Christian Estrosi vient de lancer www.estrosi2008.fr, Patrick Mottard à lui opté pour le nom de sa liste avec son www.nice-autrement.com alors que Patrick Allemand propose www.nice2008.org. Rudy Salles continue à mettre régulièrement à jour son blog https://www.rudy-salles.com/blog/, Jean Icart évoque ses projets sur https://www.jean-icart.com/ et Philippe Vardon sur https://www.nissarebela.com/

Le FN dans l’attente. Entre une visite niçoise de Marine Le Pen et les appels du pied de son père, Jean-Marie Le Pen, dans les médias, le message du Front National passé à jacques Peyrat est clair. Après avoir quitté le FN en 1995 pour entrer à la Mairie, c’est le chemin inverse que Jacques Peyrat pourrait, cette fois, emprunter. Mais, même si cela lui assurerait un électorat encore bien présent à Nice, est-ce que le Maire de Nice se risquerait à revenir à ses premiers amours s’assurant ainsi les foudres de l’UMP ? Une seule certitude, elle concerne les cantonales : Bruno Ligonie (Jean Thiery, adjoint) sera candidat dans la 5ème.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe