Récupération de Donnèe
22 C
Nice
14 juin 2024

FCG Bordeaux – OGC Nice : Maintenant, il faut confirmer

Derniers Articles

L’OGC Nice, sans Hatem Ben Arfa (contrat non encore validé) se déplace à Bordeaux ce vendredi (20h30). Les Aiglons ont encore en tête le match aller ponctué de nombreuses erreurs d’arbitrages mais veulent surtout confirmer la victoire obtenue contre Lorient avec un fond de jeu retrouvé.


Cette fois, l’année est véritablement lancée. Menés au score contre Lorient, les Aiglons ont fait preuve de caractère pour revenir à la marque et l’emporter. Plus encore, Nice a été bon dans le jeu grâce à un excellent Carlos Eduardo et efficace devant le but. C’était un challenge de battre une équipe qui joue le maintien, c’est un défi d’aller prendre des points à Bordeaux.

« C’est bien d’avoir eu cette réaction contre Lorient. Le groupe a du caractère, il faut l’affirmer avec plus de régularité. Les joueurs ont besoin de grandir sur le plan mental et émotionnel. On se déplace à Bordeaux pour aller chercher un bon résultat » avouait Claude Puel en point presse cette semaine.

On le sait maintenant, Nice prendra l’avion, direction la Gironde sans Hatem Ben Arfa au cœur d’un imbroglio réglementaire. Il faudra attendre la décision de la Ligue, mardi, pour savoir si le numéro 4 niçois sera définitivement un Aiglon. Claude Puel devra également faire sans Mathieu Bodmer, blessé au mollet à l’entraînement. Il rejoint à l’infirmerie Digard et Traoré. Lloyd Palun, lui, débutera avec le Gabon, samedi sa Coupe d’Afrique des Nations contre le Burkina Faso.

Nice à l’extérieur, cette saison, c’est un coup bien (victoire à Caen 3-2), un coup très moyen (défaite 2-0 à Lens et à Valenciennes en CDF). Mais Bordeaux, chez eux, c’est costaud excepté la fessée avant les fêtes contre Lyon (défaite 5-0). En effet, cette saison, ils n’ont perdu qu’une seule fois à Chaban-Delmas pour six victoires et deux matches nul.

Côté Girondins, les absents sont en nombre. Beaucoup de blessés et pas des moindres : Diabaté, meilleur buteur, Ilori et Jussiê. Et pas moins de cinq joueurs à la CAN dont le capitaine Lamine Sané plus Khazri, Poko, Saivet et Traoré.

Les hommes de Willy Sagnol restent sur un très triste 0-0 à Monaco et une qualification en 16e de CDF, une semaine avant. Au match aller, Bordeaux s’était imposé 3-1, une rencontre qui laisse encore des traces dans l’effectif niçois. M. Lannoy avait refusé deux buts « valables » aux rouge et noir. Les tribunes de l’Allianz Riviera avaient grondé. Il y a comme de la revanche dans l’air. Avec cinq points d’avance sur la zone rouge, Nice n’est pas sorti d’affaire mais respire mieux.

« Ce match aller je l’ai là (il montre sa gorge) et je ne suis pas le seul. Mais l’objectif, ce n’est pas la « vendetta », c’est gagner ou au moins ramener un point. Samedi dernier, il y a eu des bonnes choses dans le jeu, du caractère et de l’efficacité, c’est un match référence. L’effectif a vraiment envie de hausser son niveau de jeu » expliquait Romain Genevois.

Crédit photo et plus d’information sur www.ogcnice.com

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages