Récupération de Donnèe
23.2 C
Nice
28 mai 2024

A Nice, les crèches sont ouvertes vers la ville et vers la vie

Derniers Articles

Le pôle intergénérationnel de St Jean d’Angely a été inauguré, ce vendredi 16 janvier, à Nice par Christian Estrosi, maire de la ville. Ce projet est composé de trois structures, une crèche, un foyer pour personnes âgées et une résidence de logements sociaux. Il est l’un des aménagements majeurs, réalisé au cours de la mandature 2008-2014


Dès le départ, le projet avait pour objectif de créer un lieu qui favorise les liens intergénérationnels, les échanges et la solidarité. A ce titre, il comprend une résidence de 29 logements sociaux, une résidence de 71 logements en foyer pour personnes âgées, un établissement d’accueil du jeune enfant d’une capacité de 40 places, une salle polyvalente d’animation et un parking.

«C’est un lieu original et humain. Dès le départ, nous avions pour but de mettre en relation des enfants avec des seniors. Bien souvent, les personnes âgées souffrent de leur solitude. Cela fait plaisir de les voir partager des activités et des jeux avec les enfants», explique Françoise Monier, adjointe à la politique familiale, à la petite enfance et à la jeunesse.

Musique qui parcourt les couloirs, danse, activités et jeux de ballon, voici l’ambiance qui règne au foyer, une fois la porte passée.
«A travers des activités simples, comme chanter ou danser, un partage se créer entre des personnes appartenant à des générations différentes. C’est la base du respect, du savoir vivre et de la gentillesse. On entend souvent que la société française est de plus en plus individualiste, si l’on n’apprend pas à partager, à se respecter et à vivre ensemble, comment changer ce constat», s’interroge Françoise Monier.

«Avec ce projet, nous avons une crèche qui n’est pas fermée. Elle est ouverte sur la ville et sur la vie»

«Nous sommes, à la fois la première ville de France où le taux de natalité est élevé, et la première ville de France où il y a une forte présence de seniors. Il faut alors en faire une richesse», déclare l’adjointe à la politique familiale.

Pour Christian Estrosi, «cet endroit accueille une magnifique diversité intergénérationnelle. Rapprocher les différentes générations permet la transmission de savoirs et d’expériences, incite au respect mutuel et prévient de l’isolement de la personne âgée. Il permet aussi de partager des moments ludiques et festifs».

Avec Françoise Monier, le maire de Nice a affiché sa volonté de rattraper le retard en livrant de manière qualitative des structures d’accueil pour les enfants.

«Lorsque la construction d’un logement social est proposée dans un quartier, elle se heurte à un refus. Je veux montrer que ce que nous faisons avec Dominique Estrosi-Sassone peut inverser les idées reçues. Avec ce projet, nous assistons à une nouvelle génération de logements sociaux», a annoncé le maire de Nice.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages