Récupération de Donnèe
7.5 C
Nice
24 février 2024

Café Littéraire : Les chantiers navals de la Ciotat- de la mer à la lune

Derniers Articles

Le livre de Cécile Poujol et de Maguelonne Turcat se nomme LES CHANTIERS NAVALS DE LA CIOTAT – DE LA MER A LA LUNE. Un tel titre se révèle au fil de la lecture de cet ouvrage à la fois scientifique et vulgarisateur. Il s’agit là d’une porte ouverte vers le quotidien des milliers de personnes, hommes et femmes (même si la majorité des travailleurs sont de genre masculin). Des histoires différentes et des parcours uniques, propres à chacun dans cette immense « entreprise » que sont les chantiers navals de La Ciotat, dans le Sud de la France, en bord de Méditerranée. Pourquoi « de la mer à la lune » ? Peut-être pour le rêve de viser si haut, et surtout pour ce que représente la mer : un lieu étrange, intangible, où sont utilisés des technologies spécifiques, sollicitées dans la conquête spatiale. Après tout, l’exploration de l’espace est à ce jour plus florissante que le fond des mers de notre planète… De quoi susciter fascination et peut-être une pointe d’incompréhension.
L’humilité de Cécile Poujol promet une expérience de lecture douce et intéressante, faite de témoignages poignants. Tous les personnages sont emblématiques à leur manière et reflètent une réalité de cet univers qui semble fermé, réservé aux hommes et aux personnes nées à La Ciotat. Ce n’est pourtant pas le cas : la main d’œuvre d’origine étrangère est bien plus qualifiée que la majorité de la jeunesse française. Ce constat doux-amer prouve non seulement que la France s’ouvre au savoir-faire des autres pays, mais qu’il met à profit ces compétences très particulières, nécessaires à l’exploitation dans les formes du secteur maritime, ultra précis. Grâce à la sensibilisation d’un public plus large : lycéens, femmes et détenus, la part « made in France » pourrait s’enrichir et venir compléter cette présence déjà bien implantée. Grâce aux associations qui ont permis une approche si authentique, Cécile se lance dans une aventure humaine. Au contact d’experts et des habitués du site, la navigatrice donne envie au lecteur de s’intéresser de lui-même au parcours particulier, unique en son genre qui enveloppe ce lieu historique et qui le hante encore.

Pour beaucoup « d’anciens » ces « minots » de La Ciotat, les chantiers évoquent la tragédie d’une crise où les travailleurs ont fait pression, où ils se sont battus contre la fermeture du lieu. Un peu plus d’une centaine de personnes, qui ont cherché à sauver le lieu en vain. Il aura fallu attendre le début des années 2000 pour assister à la renaissance du phénix marin. Cette nostalgie se ressent chez toutes les personnes qui ont connu cet évènement dramatique, mais qui fait néanmoins partie du passé. Aujourd’hui, les Ciotadens sont tournés vers l’avenir. S’il semble se dessiner à grande échelle, c’est-à-dire éloigné des locaux, La Ciotat retrouve de sa superbe et les pays étrangers se tournent vers son potentiel.
En ces lieux particuliers et sublimes, difficile d’imaginer que de grandes grues parsèment le paysage turquoise de cette baie, élue la plus belle du monde en 2019. Pourtant, la biodiversité est un objectif de protection majeur, qui se remarque dans de nombreux témoignages de personnes travaillant directement au contact des bateaux et donc des polluants. La pureté de l’eau, il faut la préserver : des préoccupations que l’on retrouve chez Rémy Janoyer, l’océanographe et unique femme interrogée, Carole Chaize ainsi qu’Arnaud Barlatier.
LES CHANTIERS NAVALS DE LA CIOTAT – DE LA MER A LA LUNE est un livre d’une centaine de pages, comprenant douze portraits. Les personnes approchées sont humaines : chacune a emporté ses bagages avec elle sur ces chantiers. Bon nombre d’entre eux se sont promis à cette carrière par le sang et la famille. D’autres ont fait le choix d’investir, conscients du potentiel que représentent les chantiers de la Ciotat. Que l’on soit repreneur ou habitué du site, toutes les personnes interviewées dans ce livre vouent un culte à La Ciotat. Ils sont tous soucieux de cet avenir incertain, qui ne demande qu’à raviver la flamme du rêve ancien. Cet enthousiasme devrait pouvoir toucher les jeunes lecteurs, qui pourraient se découvrir un intérêt soudain pour ce chantier naval qui a tant compté pour les anciens. Aujourd’hui, les enjeux sont plus vifs que jamais : grâce au renouveau du chantier, de nouveaux acteurs sont entrés en jeux dont des technologies toutes nouvelles et des initiatives uniques au monde.

Cet ouvrage est un voyage intimiste qui s’ouvre sur un monde spécial, un microcosme au sein d’une France spécialiste de la mer, deuxième empire maritime mondial. Pourtant, la menace d’une perte d’authenticité est bien présente, avec une concurrence de plus en plus marquée. Sans une reprise solide des nouvelles générations, le savoir-faire disparaîtra. Pour cela, le dynamisme doit perdurer, afin d’assurer à ce site un avenir radieux à La Ciotat et à son chantier naval, qui est une véritable fierté nationale. On peut louer ce livre pour sa démarche humaine et les valeurs morales et intellectuelles des personnes interviewées, mais aussi pour son impact sur le lecteur, qui visite de loin cette baie, au travers de pages illustrées par les dessins de Lili Le Gouvello. 

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages