Récupération de Donnèe
10.3 C
Nice
25 février 2024

Le Québec va taxer les non-vaccinés de Covid-19

Le Québec a décidé de durcir les mesures vis-à-vis des personnes ne souhaitant pas se faire vacciner contre le Covid-19 en mettant en place une nouvelle taxe, la « contribution santé », uniquement pour les non-vaccinés.


Effectivement, le gouvernement de la province francophone du Canada, durement frappée par la vague Omicron, a de nouveau mis en place des mesures très restrictives qui s’appliqueront dans les prochaines semaines. Il est l’un des premiers endroits à envisager une taxation spécifique.

Selon François Legault, le Premier ministre québécois, les 10% de Québécois qui n’ont reçu à ce jour aucune dose de vaccin ne doivent pas «nuire» aux 90% qui se sont fait vacciner.
«On travaille sur une contribution santé pour tous les adultes qui refusent de se faire vacciner», a-t-il déclaré mardi 11 janvier, en qualifiant même les non-vaccinés de «fardeau financier pour tous les Québécois».

Il précise néanmoins que cette taxe ne concernerait pas les personnes ne pouvant pas être vaccinées pour des raisons médicales.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule restriction au Québec ayant fait parler d’elle ces derniers jours. Un père québécois a également perdu temporairement la garde de son enfant car il ne souhaite pas se faire vacciner.
Le tribunal a jugé qu’il n’est pas «dans le meilleur intérêt» de l’enfant «d’avoir des contacts avec son père si celui-ci n’est pas vacciné et opposé aux mesures sanitaires».
Au départ, le père demandait à prolonger la garde de son fils de 12 ans pendant les fêtes de fin d’année. Le juge a finalement levé tous ses droits jusqu’en février, sauf s’il décidait de se faire vacciner.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe