Récupération de Donnèe
24 C
Nice
15 juin 2024

Moz’ahrt : une association qui propose un enseignement musical aux enfants et adultes victimes d’un handicap

Derniers Articles

En 2010, l’association Moz’ahrt fait son apparition à Nice. Jacqueline Dicharry, sa fondatrice et directrice a donné son maximum pour accueillir au mieux les personnes en difficulté.

Pianiste, percussionniste et professeure de chant, Jacqueline Dicharry s’est donné comme mission d’aider les personnes atteintes de handicap et de leur instruire les valeurs musicales qui la passionne. Elle-même atteinte de cécité et d’autisme, c’est une cause qui lui tient particulièrement à coeur. En faisant de sa passion son métier, elle permet à de nombreuses personnes de s’épanouir au travers de la musique.

Une bataille acharnée

Entourée de docteurs, thérapeutes et d’un orchestre de Monte-Carlo, la directrice de Moz’ahrt a mis tout son temps et son énergie dans l’élaboration de cette association. « En 2013 il y avait tellement de demandes de nouveaux élèves que nous avions besoin de locaux plus importants. Nous avons bataillé avec la mairie pour n’avoir des locaux qu’en 2021 en location grâce à Monsieur Antony Borré. Mais la crise du Covid a tout gâché. Nous avons pu ouvrir l’établissement qu’en 2022 à cause de l’ARS (Agence régionale de santé). Nous étions très restreints : interdiction de donner des cours collectifs. En septembre 2022, les cours collectifs ont repris. On a beaucoup perdu, on est en train de se relancer doucement », explique la fondatrice.

Le plus grand souhait de Jacqueline Dicharry pour Moz’ahrt serait qu’elle se développe : « J’aimerai qu’on puisse la porter ailleurs. Il nous faut plus de monde, j’aimerai que mon association grandisse et perdure », termine t-elle.

Un enseignement complet et adapté

« C’est la musique qui m’a sauvée », confie la musicienne. Lors de la création de Moz’ahrt, son souhait était justement de montrer aux invalides et même aux valides que la musique sauve et réconforte énormément. Pour le prouver, Moz’ahrt propose un enseignement parfaitement adapté à chaque handicap et maladie. Les enseignements varient du piano à la guitare en passant par le violon, les percutions, le chant, la clarinette ou encore la batterie.

Les cours collectifs sont enseignés d’une manière différente pour chaque pathologie : « Nous apprenons le braille musical pour les non voyants, pour les mal voyants on approprie les partitions à leur vue, on s’adapte », précise Jacqueline Dicharry. Chaque enseignant a reçu une formation psychologique. Afin de s’adapter à chaque membre, car chaque pathologie a sa différence.

Jacqueline Dicharry termine : « Chez nous c’est très famille, je ne voulais pas quelque chose de scolaire. Je voudrais qu’ils apprennent pour se faire plaisir. Nous voulons dégager l’amitié, le bonheur et l’amour. »

À propos

  • Le 8 octobre 2023 à 15h au 142 avenue de la Californie à Nice: concerto donné par des élèves de Moz’ahrt. Un orchestre pro et amateur vous attend.
  • Association ouverte au public
  • À partir de 6 ans.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages