Récupération de Donnèe
25.2 C
Nice
25 juillet 2024

Voici les restaurants dans lesquels vous serez sûre de goûter à de l’authentique cuisine nissarde

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

Une trentaine d’établissements se sont vu remettre le label « cuisine nissarde » 2023/2024 lors d’une cérémonie au Stockfish, ce 3 juillet. Un gage de qualité et de respect des traditions culinaires.

La salade niçoise, le pan bagnat, la socca, la daube ou encore les farcis font partie du patrimoine culinaire local. Les crispations se font vite ressentir si les ingrédients ou la qualité des produits de nos précieuses recettes ne sont pas respectés. La protection de la cuisine niçoise est une affaire sérieuse.

« La cuisine niçoise, c’est très important pour le rayonnement de notre destination », ajoute Rudy Salles, président délégué de l’Office de tourisme métropolitain (OTM). D’autant plus qu’à Nice, 70% des touristes viennent de l’étranger. « Par le biais de notre cuisine, on a les moyens de montrer nos particularismes », souligne Jean-Luc Gagliolo, adjoint délégué à l’identité niçoise.

Transmettre et promouvoir la cuisine niçoise

Alors pour récompenser et reconnaître le travail de ceux qui luttent derrière les fourneaux pour la transmission et la promotion de cet art culinaire, un label existe. Créé en 1998 par l’association La Capelina d’or, il est géré depuis 2014 par l’OTM. Le label « cuisine nissarde » se veut être une marque de reconnaissance et un gage de fiabilité. Pour ne rien laisser au hasard, il est remis cette année dans la salle du Stockfish, dont le nom évoque un plat traditionnel niçois à base de poisson.

Chaque année, les établissements possédant déjà ce Graal le remettent en jeu, « à l’image du Guide Michelin ». Et de nouvelles enseignes se le voient décernés par l’OTM. Pour obtenir ce label, la première étape est de solliciter l’organisme. Des critères sont à respecter. Les restaurants doivent proposer au minimum cinq plats traditionnels confectionnés en accord avec les traditions. Pour la vente à emporter, trois spécialités à la carte suffisent.

Ensuite, une série de visites mystères par les membres d’« un comité technique extrêmement pointilleux et attentif » composé d’une dizaine de membres s’engage dans les établissements avant de rendre leur verdict.

Six nouveaux établissements labellisés

Alors roulement de tambours, cette année, 19 restaurants de Nice et de ses alentours se voient renouvelés le label « cuisine nissarde » 2023/2024 de la promotion André Giordan. Cette distinction est, cette année, remise en hommage à cet « ardent défenseur du Pilou » et de cet amoureux de la cuisine niçoise.

4 restaurants ont gagné ce label cette année. Dans la catégorie Merenda et Goustaroun qui récompensent les snacks ou les restaurants proposant de la vente à emporter, neuf conservent le label et deux rejoignent la liste des nouvellement labellisés.

Les 23 restaurants détenteurs du label

À Nice, douze établissements gardent leur label « cuisine nissarde » :

  • Acchiardo
  • L’Auberge de l’Aire Saint-Michel
  • Lou Balico
  • Chez Cane
  • Chez Davia
  • Lu Fran Calin
  • La Gaité Nallino
  • Le Pois Chiche
  • Le Safari
  • La Table Alziari
  • La Table « à » Julie
  • Le Tchitchou

Sur le territoire métropolitain et même au-delà, le label a été renouvelé pour sept établissements.

  • Lou Bantry à Villefranche-sur-Mer
  • La Capeline à Toudon
  • Lou Countéa à Gilette
  • L’Estragon à Le Broc
  • La Gaudriole à La Gaude
  • La Passion des Mets à Saint-Laurent-du-Var
  • La Table du Rousset à Ascros, accessible uniquement sur réservation

Quatre nouveaux établissements s’ajoutent cette année à la liste :

  • A Buteghinn’a (établissement déjà labellisé Merenda et Goustaroun)
  • La Ratapignata
  • L’Escalinada
  • Le Pous Café – Rimplas

Les 11 snacks et vente à emporter détenteurs du label

Six établissements conservent le label à Nice :

  • A Buteghinn’a, à emporter uniquement
  • Chez Thérésa
  • D’Aqui
  • Lou Pelandroun, à emporter uniquement
  • Receta de Jou
  • Chez Marie-Thé – Socca du Cours, à emporter uniquement

Trois établissements le conservent sur le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur :

  • Les Halles du Mercantour à Saint-Martin-Vésubie, à emporter uniquement
  • La Passion des Mets – Traiteur à Saint-Laurent-du-Var
  • La Raïola du Béal – Maison Galarato à Cagnes-sur-Mer

Deux nouveaux s’ajoutent cette année à la liste :

  • Barba Bléa
  • La Boulangerie du Terroir – Chez Alec et Bruno à Saint Dalmas Valdeblore

Un diplôme d’honneur a été décerné au lycée Jeanne et Paul Augier. L’école hôtelière niçoise dispose de trois restaurants d’application : Les Galets, La Prom’ et La Rotonde. Chaque semaine, un menu complètement niçois est proposé dans au moins un de ces établissements.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages