Récupération de Donnèe
25.6 C
Nice
8 juillet 2024

Nice 2ème ville la plus chère de France

La Métropole Nice Côte d’Azur est désormais la deuxième ville la plus chère avec l’augmentation du coût de la vie.

Une personne sur cinq, vit sous le seuil de pauvreté dans la capitale azuréenne soit environ 78 000 habitants. Malgré l’effort entreprit depuis 2019 par la Métropole dans l’attribution de logements aux personnes les plus précaires. Nice est la 5ème ville la plus pauvre de France après Paris, Marseille, Lille et Montpellier.

En 2023, le coût de la vie à Nice est de 12% plus élevé que la moyenne Française. Le coût locatif dans le centre-ville est par exemple d’environ 1900€/mois contre 1471€ en moyenne en France, soit plus de 30%.

A noter que la municipalité a mis en place cette année un « chèque énergie » de 250€ destiné aux foyers les plus précaires afin d’alléger le poids des factures de gaz et d’électricité cet hiver.

Et pour les étudiants

Le coût de la vie étudiante est également plus élevé sur Nice, après Paris, avec une augmentation de 4,64% en 2023. Le prix du loyer augmente chaque année. En 2023, le prix moyen d’une location d’un studio est entre 650 et 730€ par mois, soit de 16 à 28% de plus par rapport à la moyenne française.

Maigre compensation, les étudiants bénéficient d’un pass transport annuel Ligne Azur à un prix intéressant d’environ 35% moins cher par rapport à la moyenne des abonnements de transport les plus chers (Paris, Lyon, Lille et Marseille).

Nice deuxième ville la plus chère aussi au niveau de l’acquisition immobilière.

Bien que depuis 2021, la métropole de Nice a fait de l’accession à la propriété un des enjeux majeurs de sa politique en matière d’habitat en proposant aux primo-accédants une offre de logements à coût maitrisé, la Cité des Anges enregistre, une hausse de ses tarifs de 7,1% sur l’année 2023.

Les prix immobiliers niçois sont donc au plus haut : 5 292 €/m² en moyenne et jusqu’à 10 000 €/m² dans certains quartiers (Mont Boron notamment).

Pourtant et malgré le choix de la municipalité de ne pas augmenter la taxe foncière cette année et d’encourager nombre de programmes immobiliers et de requalifications de quartiers, Nice s’empare ainsi et tristement de la deuxième place au classement des métropoles les plus chère de France, derrière Paris.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe