Récupération de Donnèe
9.2 C
Nice
26 février 2024

Musique : Le Festival C’est Pas Classique revient avec une nouvelle formule

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

Ce 6 octobre, au palais des Rois sardes, le nouveau concept du Festival C’est Pas Classique porté par le département des Alpes-Maritimes a été dévoilé. Il se déroulera du 3 au 19 novembre 2023 dans 13 communes.

Le Festival C’est Pas Classique revient pour une 18e édition avec une toute nouvelle formule. Le festival de musique classique se déroule habituellement exclusivement à Nice, mais cette année, ce n’est plus possible alors le département des Alpes-Maritimes a choisi de le proposer sous un nouveau concept. « Avec la destruction du Palais Acropolis à Nice, la manifestation a perdu son lieu d’accueil de toujours, mais L’âme du festival elle, demeure ! », partage le département dans un communiqué.

Le festival qui a toujours pour but de rendre la musique classique à tous devient itinérant et s’invite désormais dans treize communes maralpines : Cap d’Ail, Carros, Cannes, Grasse, Lucéram, Mougins, Mandelieu-La Napoule,
Nice, Puget-Théniers, Saint-Martin-Vésubie, Tourrette-Levens, Vence et Villars-sur-Var.

« Cet événement le prouve chaque année à travers une programmation éclectique qui démontre que cette musique n’a rien d’obsolète, de triste ou de figé », partage le département.

33 spectacles gratuits

Le programme promet s’adresser à un large public et mêlé répertoire classique et contemporain, tradition et modernité à travers 33 spectacles gratuits durant 17 jours qui mobiliseront 230 artistes. Les pichouïs ne sont pas oubliés, une programmation leur est dédiée le week-end du 11 et 12 novembre, et le samedi 18 novembre.

« Notre territoire est une terre de culture où de nombreux artistes ont participé à fabriquer le mythe de la Côte d’Azur. Nous nous devons d’entretenir ce mythe et de le porter encore plus haut ! », réagit Éric Ciotti, député de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes.

Le festival s’ouvre au palais Nikaïa le vendredi 3 novembre à 20h avec le concert de Cerrone Electro Symphonic Orchestra. L’artiste aux 50 ans de carrière revisitera ses plus grands tubes tels que « Supernature », « Give me love » ou « A Part of You ». La promesse : faire de la salle emblématique de Nice « un temple électro disco symphonique », le temps de quelques heures de show.

Candlelight, Roman Leleu, André Manoukian et bien d’autres

Parmi les autres temps forts du festival, il faut noter l’expérience des concerts à la bougie Candlelight en hommage à Coldplay, au palais des Rois sardes, le 11 novembre à 15h et 20h30. Le Quatuor Anches Hantées qui sillonne depuis 20 ans les salles de concert françaises et international se produire à Mougins le 08 novembre 2023 à 20h30. Du côté de Grasse, on peut noter le passage de la formation Romain Leleu Sextet le 11 novembre à 20h.

L’Opéra de Nice accueille notamment deux soirées d’exception avec les spectacles The Opera Locos le 15 novembre à 20h30 et Eastwood Symphonic le 17 novembre à 20h30. Le Palais de la Méditerranée lui reçoit André Manoukian, et son équipe de musiciens guidés par les Balkanes qui ont mêlé leurs voix bulgares au jazz atmosphérique de son trio le 18 novembre à 20h30.

Et pour clôturer ce festival, les finalistes 2021 de l’émission « la France à un incroyable talent », les « Drum Brothers » proposeront un spectacle familial. Percussions et autres surpris résonneront dans ce luxueux complexe hôtelier sur la Promenade des Angais.

Depuis son lancement en 2005, cette manifestation culturelle a réuni 500 000 spectateurs autour de 1 000 concerts. Les réservations pour cette 18e édition s’ouvrent le vendredi 13 octobre. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page dédiée à l’événement.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages