Récupération de Donnèe
18.8 C
Nice
25 juin 2024

Les athlètes azuréennes à l’honneur au musée des arts asiatiques de Nice

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

L’exposition photographique « Femmes sportives 06 » est visible gratuitement sur les grilles du musée départemental des arts asiatiques jusqu’au 1er janvier 2024.

Elles sont 24 et font de l’escalade, du bowling, de la boxe française, de l’haltérophilie, du football, du tir ou encore du twirling bâton. Ces filles et ces femmes sont des athlètes de haut niveau et elles sont licenciés dans des clubs maralpins. Les disciplines mises en avant sont autant olympiques, que non-olympiques, que paralympiques et sont des sports d’été.

Elles s’appellent Lisa Lerebours, Nadne Dupuy, Andréa Campoverde, Marie Joeph Fegue, Sarah Magnier, Lorna Castagnoli ou encore Sandrine Filippini, elles sont toutes mises à l’honneur à travers une série de portraits réalisés par la photographe allemande Petra Bucher.

Habitante de la Côte d’Azur depuis 2012 et photographe de l’OGC Nice Côte d’Azur Handball féminin, Petra Bucher, a été sollicitée par le CD06 pour réaliser ce projet. Ainsi, face à la diversité des sports sélectionnés, elle a voulu « rendre les photographies aussi naturelles que possibles sans traitement artificiel ». Prises en entraînement ou en compétition, l’importance était de capturer « l’athlète en action à un moment donné ».

Le sport féminin sous les projecteurs en amont des JOP de Paris 2024

Mettre en valeur le sport féminin, c’était une volonté du président du Comité départemental olympique et sportif des Alpes-Maritimes, Philippe Manassero, à l’approche des Jeux olympiques et paralympiques 2024.

Patricia Neuville, championne de longe côte, immortalisée par Petra Burher pour cette exposition, souligne en quoi les JOP de Paris 2024 vont marquer l’histoire : « Après beaucoup de combats et de politique, nous allons parvenir à la parité, en 2024. Enfin, les Jeux olympiques de Paris seront les premiers où on aura la parité homme-femme sur l’ensemble des épreuves dans tous les sports, et c’est assez vertigineux de dire cela ! ». En effet, le CIO a confirmé que les Jeux de Paris 2024 seraient les premiers à afficher une stricte parité entre les femmes et les hommes, parmi les 10 500 athlètes qualifiés.

Née en 1962, elle témoigne : « Toute ma vie, j’ai donc été une athlète, dans l’histoire du sport, qui faisait partie de ceux qui étaient dans la minorité, un petit peu dans l’ombre. »

Pendant deux mois, les 24 clichés sont visibles sur les grilles extérieures du musée des arts asiatiques, avenue Charles Buchet, à quelques mètres de l’entrée du Parc Phœnix. Cette exposition « Femmes sportives 06 » a été conçue comme itinérante.

https://twitter.com/ManasseroPh/status/1718909678413852820?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1718909678413852820%7Ctwgr%5E0935bbf004c3f44c1f89bdc2eb678f5f10c2e5d1%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fpublish.twitter.com%2F%3Fquery%3Dhttps3A2F2Ftwitter.com2FManasseroPh2Fstatus2F1718909678413852820widget%3DTweet

Les photographies en PVC de 80cm sur 60cm seront mises à disposition des communes qui en font la demande à condition qu’elles soient labellisées « Terre de jeux 2024 ». Les premières communes à avoir réservé cette exposition sont Grasse, Pegomas, Cipières, Beuil, Menton, et Cagnes-sur-Mer.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages