Récupération de Donnèe
26.1 C
Nice
7 juillet 2024

À la rencontre des élèves qui ont opté pour la tenue unique

Ce matin Éric Ciotti s’est rendu à l’école Saint-Vincent-de-Paul à Nice. Un établissement scolaire qui a opté pour la tenue unique depuis 2014.

Après l’annonce de Gabriel Attal dans laquelle il exprime le souhait d’expérimenter le port de l’uniforme à l’école, Éric Ciotti déclare se porter candidat pour expérimenter le port d’une tenue unique pour les collégiens du département.

Dans une école niçoise, c’est le cas depuis neuf ans et ce, depuis un voyage scolaire en Angleterre où les élèves ont visité une école. Ils ont remarqué que les étudiants de l’autre côté de la Manche étaient tous vêtus de la même manière pour se rendre à l’école. La direction de l’établissement a établi un sondage auprès des familles. 85% étaient favorables au port d’un vêtement scolaire, une famille était contre et quelques-unes sans opinion. La directrice de l’établissement scolaire Christine Watier opte alors pour que les élèves aient une tenue unique dès la rentrée de septembre 2014. “Les différences économiques disparaissent. En début d’année, un pack de sept pièces de vêtement est demandé aux parents pour un prix de 120 € comprenant tout le nécessaire pour le haut du corps. »

« Transmettre des repères et des valeurs »

Ce sont des polos bleu marine et floqués Saint-Vincent-de-Paul. Pour le bas, il n’est pas imposé, mais il doit être bleu et sans motif. Les élèves rencontrés sont satisfaits de cette tenue. Iris élève en CM2 trouve ça plus pratique et ne se pose plus de questions pour savoir si elle est à la mode par rapport à ses camarades de classe.

Aujourd’hui, le député Éric Ciotti est venu pour mesurer la réussite de la tenue unique. Il déclare que “ce vêtement redonne une appropriation de la vie scolaire. Il efface les différences et il est profondément républicain. On revient à l’esprit de l’école républicaine qui n’avait que pour objectif de transmettre des repères et des valeurs et de faire en sorte que quelles que soient les origines, les catégories sociales, chacun puisse par le savoir s’élever dans la société”.

Il souhaite une tenue unique qui permettrait d’abolir et d’effacer toutes les tentatives d’émission dans la vie scolaire du prosélytisme religieux et d’influences qui pourraient être néfastes.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe