Récupération de Donnèe
21.7 C
Nice
6 juin 2024

Tennis : dernier coup droit pour Alizé Cornet

En avril 2024, Alizé Cornet annonçait mettre un terme à sa carrière de joueuse professionnelle de tennis après Roland-Garros. Sa défaite face à Zhen Qinwen le 28 mai marque ainsi la fin de son aventure en simple et le 02 juin en double. Retour sur le parcours bien remplie de la Niçoise.

Après 20 ans de carrière en tant que joueuse professionnelle de tennis, Alizé Cornet a disputé son dernier match à Roland-Garros hier. Sa carrière avait décollé sur ces mêmes courts en 2005 en remportant son premier match à seulement 15 ans face à Alina Jidkova. Avec elle, une série de participation à 69 tournois du Grand Chelem consécutifs en simple s’arrête. Un record qu’elle détient depuis l’US Open de 2022.

De brillants résultats

Après sa première victoire à Roland-Garros, sa saison 2005 est compliquée mais Alizé Cornet atteint les portes du top 300. Elle ne cesse de progresser durant sa saison de 2006. Jusqu’à décrocher son premier titre ITF (International Tennis Federation) à Bari et son second à Padoue en fin de saison. Cela la place dans le top 200 et dans le top 100 l’année suivante. La Niçoise remporte son premier tournoi WTA (Women’s Tennis Association) en 2008 à Budapest en simple mais aussi en double. La terre battue devient donc officiellement son terrain de jeu favori.

Son année 2009 commence avec la Coupe Hopman en double mixte avec Gilles Simon. Les Niçois obtiennent une victoire et deux défaites, plaçant ensemble la France 3ème de la poule B. Alizé Cornet va jusqu’en huitième de finale à l’Open d’Australie et termine sa saison en étant 11ème mondiale, le meilleur résultat de sa carrière. Après une année 2011 difficile, elle remporte encore cinq titres WTA en 2012, 2013, 2014, 2016 et 2018. Elle bat notamment la numéro 1 mondiale à ce moment-là, Serena Williams, en 2014 en demi-finale à Dubaï (6-4, 6-4).

Alizé Cornet remporte l’édition 2019 de la Fed Cup avec l’équipe de France. Elle se qualifie pour la première fois de sa carrière en quart de finale de Grand Chelem à 32 ans à l’Open d’Australie.

Des années difficiles

L’année 2010 est compliquée en simple pour la joueuse. Elle ne passe pas le premier tour ni à Roland-Garros, ni à l’US Open. Elle ne gagne aucun titre cette année-là. La saison suivant n’est pas meilleur avec un forfait aux qualifications du tournoi de Sydney à cause d’un problème abdominal. Elle ne gagne plus aucun match pendant la deuxième partie de la saison à l’exception d’une demi-finale en ITF.

En mars 2021, elle atteint sa première finale depuis trois ans au tournoi de Chicago mais se blesse. Les Jeux olympiques ne seront pas plus cléments cette année-là puisqu’elle ne passe pas le premier tour pour la première fois, même en étant en bas du tableau. Enfin en 2024, elle termine sa carrière pour la première fois hors du top 100 depuis 2007.

L’après tennis

Alizé Cornet explique sa retraite sportive à 34 ans par un choix, celui de choisir quand et où le faire, pas parce qu’elle n’arrive plus à accéder aux tournois. Elle déclare dans l’émission Clique : “Quoi de mieux que de finir à Roland Garros, c’est le tournoi où tout a commencé et ça devait être le tournoi où tout devait finir.” Ainsi la boucle est bouclée. En parallèle de son métier de tenniswoman, Alizé Cornet est aussi autrice de roman. Son deuxième, Ce qui manque à l’amour, est d’ailleurs paru il y a un mois. Elle annonce donc se concentrer sur cette seconde activité.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe