Récupération de Donnèe
9.2 C
Nice
26 février 2024

Tennis : Alizé Cornet sortie dès le premier tour de l’Open d’Australie

Derniers Articles

L’Open d’Australie a débuté ce dimanche. Le premier Grand Chelem de la saison était l’occasion de célébrer la 69e participation consécutive à un majeur de l’année d’Alizé Cornet.

Pour ce faire, la Niçoise était opposée à la Russe Maria Timofeeva (20 ans, 144e mondiale). Issue des qualifications, cette jeune joueuse originaire de Moscou était initialement à la portée d’Alizé Cornet. Sauf qu’une blessure à l’épaule a gâché le début de saison de la Maralpine. Sous anti-inflammatoire depuis plusieurs jours, elle disputait son premier match de la saison. Sans préparation foncière hivernale il était finalement difficile de dire si l’Azuréenne serait prête à temps pour ce Grand Chelem. 

Contre une joueuse sans connaissance dans ses grandes rencontres, l’expérience d’Alizé Cornet pouvait faire la différence. En vain… La Française entame très difficilement la rencontre et Maria Timofeeva ne fait aucun cadeau à la Niçoise. Menée (5-0) et deux balles de set contre elle, Cornet parvient à revenir dans le match au prix d’efforts intenses. De longs échanges qui sont sa marque de fabrique et la preuve de son envie de jouer performer au plus haut niveau. En sauvant deux autres balles de set sur son service, on se met alors à espérer à un retour face à une joueuse à la raquette tremblotante. Mais Maria Timofeeva se ressaisit derrière pour boucler le premier set (6-2).

Alizé Cornet : « Il va falloir que je me remette au boulot« 

La deuxième manche est toute aussi difficile pour Alizé Cornet. Plus accrocheuse sur ses deuxièmes balles, la Niçoise semble se battre contre elle-même. En manque de repère contre une joueuse qui s’est finalement contenté de remettre la balle, la Française finit par commettre la faute directe de trop. Maria Timofeeva break pour mener (3-1) et ne laisse pas entrevoir la moindre opportunité d’un retour. Finalement Alizé Cornet s’incline au premier tour (6-2/6-4) en plus de deux heures de jeu tout de même.


Désormais il faudra sûrement attendre début février pour revoir la Niçoise sur les courts. Peut-être en Thaïlande, en Roumanie ou en Inde. “Si je veux faire une saison correcte, il va falloir que je me remette au boulot et ça non plus, ça ne va pas être facile (sourire)” a-t-elle confié en conférence de presse après la rencontre.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages