Récupération de Donnèe
13.9 C
Nice
17 avril 2024

Le Cavigal Nice Basket 06 soigne son goal average contre Voiron et reste cramponné au trio de tête

Derniers Articles

Pour la 21e journée de championnat de France de Ligue 2 féminine, le Cavigal Nice Basket 06 s’est imposé sur son parquet de la salle Leyrit samedi 19 février 2011 contre les Iséroises de l’Etoile de Voiron (89-79).Une victoire acquise dans la douleur et dans les dernières minutes par les Niçoises.


© Cavigal Nice Basket 06
© Cavigal Nice Basket 06

L’important pour les joueuses du Cavigal Nice Basket 06, en ce samedi 19 février sur le parquet de la salle Leyrit, était premièrement de se rassurer après la défaite subie à Armentières le week-end précédent (53-65). Ensuite, l’objectif était de battre Voiron pour rester coller au peloton de tête du classement de Ligue 2, si possible avec un écart de point conséquent. Un match qui ne fallait surtout pas prendre à la légère car, à l’aller, les iséroises l’avait emporté de huit points (83-75).

Un quart-temps chacun

Et le début de match a été à sens unique tant les joueuses d’Olga Tarasenko ont dominé le premier quart-temps. S’appuyant sur une défense solide et des contre-attaques ultra rapides, les joueuses azuréennes ont creusé un écart assez confortable (elles ont compté jusqu’à 18 points d’avance). A noter, lors de cette période, la brillante prestation de l’intérieure Fabienne Constant, auteur de 12 points. Un écart que l’on doit aussi à une inefficacité au shoot mi-distance et à de nombreuses pertes de balle de la part de l’équipe visiteuse.

Une adresse que Voiron n’a pas tardé à retrouver à l’entrée du deuxième quart-temps, notamment à trois points avec son ailière Mélanie Venier. A l’inverse les Niçoises prenaient de plus en plus de shoot forcés, gênées par leurs adversaires qui retrouvaient un semblant de stabilité défensive. Tant est si bien que le Cavigal ne menait plus à la mi-temps que de trois petits points (45-42). La troisième période n’a pas été d’une réelle intensité, les deux formations se maintenant plus ou moins à cet écart.

Senghor-Sy, Cousin, Ghariani : trio gagnant

C’est dans le « Money Time » (les dernières minutes de la rencontre) que la victoire niçoise s’est dessinée. Et pour ces derniers instants, mention spéciale à trois joueuses : la première, évidemment, l’intérieure Jeanne Senghor-Sy qui finit meilleure marqueuse du match avec 20 points. La seconde, la meneuse Barbara Cousin nous a montré ce qu’être une « guerrière » veut dire. Elle s’est battue sur toutes les balles sans exception, certaines fois jusqu’à l’excès, l’encadrement technique devant la calmer lors de décisions arbitrales litigieuses. Enfin, la talentueuse arrière Majda Ghariani. La technicienne nous a montré des qualités aussi bien en défense qu’en attaque qui ont été déterminantes pour la victoire finale, 89 à 79.

Si on peut déplorer le fait qu’il s’agit là du record du nombre de points encaissés à domicile cette saison par le Cavigal, il n’en reste pas moins que c’est une victoire satisfaisante pour les coéquipières de la capitaine Stéphanie Dubois. Concrètement, le CNB 06 se stabilise à la quatrième place de Ligue 2. Mais il reste au contact du trio de tête, à deux points du deuxième Roche Vendée.

Prochaine obstacle : le Cavigal se déplacera, le samedi 26 février, chez le 12e, Graffenstaden.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages