Récupération de Donnèe
21.6 C
Nice
13 juillet 2024

Formule 2 : Théo Pourchaire grille son joker à Zandvoort

Derniers Articles

C’était la rentrée pour les pilotes de Formule 2. A Zandvoort, le weekend fut chaotique pour Théo Pourchaire dans des conditions extrêmes. 

Rentrée pluvieuse, rentrée heureuse ? Un dicton qui ne se vérifie pas toujours. Du moins pour Théo Pourchaire. Dixième après la séance de qualification, le Grassois devait s’élancer en pole position de la course sprint du samedi. Sauf que dans le tour de formation la ART du Français est victime d’une rupture de transmission à la roue arrière droite. Bilan, il s’élance finalement depuis la voie des stands après une réparation express. 

Dans des conditions pluvieuses la course est marquée par de nombreux accrochages entraînant rapidement un drapeau rouge. Les conditions empirant, les commissaires de pistes décident de ne pas relancer la course. N’ayant pas effectué assez de tours en piste, aucun pilote ne marque de points. Un premier coup de chance pour Théo Pourchaire.

Les leaders à l’arrêt 

Pour la course longue du dimanche, les conditions sont mixtes. Sur une piste encore humide et froide, difficile de faire le bon choix pneumatique. Si la quasi-totalité de la grille s’élance en pneus pluie, le risque s’avère très important. Le premier à en faire les frais est Frederic Vesti. Le dauphin de Théo Pourchaire au championnat part à la faute au premier virage. Il repart un peu plus loin dans le classement pendant que le Maralpin profite des faits de course pour remonter à la sixième place. Après deux interventions de la voiture de sécurité, les pilotes s’arrêtent aux stands pour passer les pneus médiums. Remonté deuxième en s’arrêtant en dernier pour changer ses pneumatiques, Théo Pourchaire prend l’avantage sur Isac Hadjar. En cinquième position provisoire, le pilote local pousse un peu trop dans son premier tour et part à la faute

Voiture détruite, il voit Frederic Vesti remonter et avoir l’opportunité de glaner de précieux points dans la course au titre. Mais à peine un tour plus tard, le Danois se retrouve à l’envers sur la piste sans roues arrière. Un coup du sort incroyable qui permet au Français de conserver la tête du championnat sans marquer le moindre point. En prenant en compte l’abandon de Jack Doohan et la 13e place d’Ayumu Iwassa, aucun des prétendants au titre ne marquent de point sur ce week-end. 

Désormais il faudra se reprendre dès le week-end prochain à Monza.   

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages