Récupération de Donnèe
10.3 C
Nice
25 février 2024

F2 : Théo Pourchaire champion à Abou Dhabi si…

Après trois saisons en Formule 2, Théo Pourchaire a la possibilité de décrocher le titre de champion du monde ce week-end à Abou Dhabi. Pour cela le Maralpin, leader du championnat, doit s’assurer de laisser derrière lui au classement ses deux poursuivants Frederik Vesti, Ayumu Iwasa. 

Ce week-end se déroule le quatorzième et dernier Grand Prix de Formule 2 à Abou Dhabi. Une course très attendue par les jeunes pilotes de la catégorie puisque ça fait plus de deux mois qu’ils ne sont plus montés à bord de leur monoplace. La dernière fois c’était à Monza (Italie). Un délai interminable pour les trois pilotes encore en lice pour décrocher le titre de champion du monde. 

Le moins bien classé d’entre eux se nomme Ayumu Iwasa. Auteur d’une bonne saison sans véritable coup d’éclat, la faute à des qualifications trop souvent manquées, le Japonais compte 39 points de retard sur Théo Pourchaire. Soit le nombre maximum de points récupérable lors d’un week-end de course. S’il veut décrocher le titre, il devra obligatoirement réaliser la pole position (2 points) puis s’imposer lors des courses sprint (11 points) et longue (26 points) avec le meilleur tour à chaque fois. De plus, il devra espérer que le Français ne marque aucun point et que Frederik Vesti n’en inscrive pas plus de 24. Autant dire que la mission s’annonce plus que délicate.

Frederik Vesti principal adversaire de Théo Pourchaire

On devrait donc s’orienter vers un duel entre notre pilote pilote local et le Dannois Frederik Vesti. Au classement les deux hommes sont séparés par 25 points en la faveur de Théo Pourchaire. Un beau matelas d’avance pour le pilote de l’écurie ART. “Je vais piloter comme je le fais d’habitude mais dans ma tête je sais que je me bats pour le titre, a expliqué le Français à la presse sur place. Je préfère gagner le titre que le Grand Prix d’Abou Dhabi. Mais je vais essayer de faire les deux. Je donnerai le meilleur de moi-même, je tâcherai de faire attention à certains moments comme les débuts de course qui peuvent être dangereux et durant lesquels vous pouvez commettre une erreur.” 

Des erreurs sont adversaire depuis le début de la saison chez Prema en a commis plusieurs lors des dernières courses. Au point de laisser son leadership au Français à la fin du week-end Belge. Mais attention, un mauvais week-end est si vite arrivé qu’il faudra rester prudent et en dehors des incidents de course. 

Pour rester en lice pour le titre samedi soir, Frederik Vesti ne devra pas concéder plus de 26 points de retard sur Théo Pourchaire. S’il venait à signer la pole position, le Danois pourrait légèrement ses chances en se rapprochant à 23 points avant la course sprint.

Dans la situation où il réaliserait la pole position, Frederik Vesti ne devra pas concéder plus de quatre points au Français lors du sprint. Faute de quoi le titre reviendrait automatiquement à Théo Pourchaire. Sans la pole position, le protégé de Mercedes ne devra pas perdre plus d’un point face à son rival. Enfin, si Théo Pourchaire signe la pole, Frederik Vesti devra impérativement finir devant lui pour conserver une infime chance de titre. 

Seul avantage pour le Danois, il possède cinq victoires sur l’ensemble de la saison contre une seule à Théo Pourchaire. Cela signifie qu’en cas d’égalité à l’issue de la course du dimanche, Vesti serait titré. Mais ça, on en est encore loin !

Double programme 

En plus de ce week-end de Grand Prix, Théo Pourchaire (Alfa Roméo) et Frederik Vesti auront l’opportunité de rouler en F1. Entre leur séance d’essai et la qualification de F2, les deux pilotes participeront aux EL1. Un programme bien chargé donc pour ses deux hommes qui vont une nouvelle fois prendre le volant des monoplaces les plus rapides du monde. Une manière de montrer aux différents patrons de la catégorie reine qu’ils sont prêts à passer la vitesse supérieure. 

Rendez-vous demain à 13h20 pour le départ de la course sprint et 10h15 ce dimanche pour connaître à coup sur le dénouement de ce championnat du monde de F2. 

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe