21.8 C
Nice
17 août 2022
21.8 C
Nice
17 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Porchetta-rosé de la rue Suisse: l’évênement niçois de la semaine!!! Encore des réactions!!!

4 min de lecture

-Hier, mercredi 2 mars 2011, le Préfet des Alpes Maritimes a décidé d’interdire la manifestation « Apéro Porchetta Vin rosé », au motif d’une demande d’autorisation formulée hors délais par ses organisateurs.

Dès l’annonce de cette interdiction, NISSA REBELA a fait savoir son intention de reporter « l’apéro » au samedi 5 mars 2011 à 14h30, toujours devant la salle de prière de la rue de Suisse.

SOS Racisme 06 renouvelle, évidemment, sa demande d’interdiction de la dite manifestation auprès de M le préfet des Alpes Maritimes toujours en raison du risque grave et sérieux de trouble à l’ordre public qu’elle est susceptible d’engendrer (cf. communiqué SOS Racisme 06 du 1er mars 2011).

SOS Racisme 06


-POUR UNE ALTERNATIVE à GAUCHE
Ecologie, Citoyenneté, Solidarités

Nous, candidates et candidats de l’Alternative à Gauche aux élections cantonales dans les Alpes-Maritimes défendons les solidarités et la citoyenneté.
Nous affirmons que la culture niçoise ne peut pas être défendue par des groupuscules racistes et par des provocations régulières islamophobes*.
Dans une société marquée par la précarisation, l’insécurité sociale et économique, la population a besoin de réponses politiques qui rassemblent, qui donnent espoir en l’avenir, qui font valoir les principes d’égalité et de fraternité dont les droits à se déplacer librement et les droits à l’exercice de sa religion.
La stigmatisation de l’Etranger, du sans-papier, du musulman, des gens du voyage, du chômeur… c’est la stratégie de la recherche permanente de boucs émissaires. Cette stratégie vise à faire oublier les vrais problèmes.
Au carrefour de L’Europe et de la Méditerranée, notre pays est marqué depuis plus de 1000 ans par une vraie diversité culturelle.
C’est notre force !
Nous continuerons de combattre le racisme sous toutes ses formes et dans toutes ses expressions et de manifester notre soutien et notre solidarité à celles et ceux qui en sont victimes.
Les candidates et candidats « Pour une alternative à gauche » et « L’Alternative à gauche » aux élections cantonales des 20 et 27 mars. Les Alternatifs, FASE, Front de gauche (PCF, PG, GU), NiCEA, NPA
*Nous considérons comme extrêmement préoccupant que la manifestation des racistes « identitaires » n’ait été interdite que pour un problème de forme (elle n’aurait pas été déclarée dans les temps) et non pour son contenu haineux, xénophobe et raciste.


-Pour l’AFP, la rue de Suisse est dans un « quartier musulman » ::

L’Agence France Presse, principale agence de presse du pays et à ce
titre grande pourvoyeuse d’informations et d’inspiration pour les
médias, a publié en fin de journée une dépêche intitulée « Un apéro
porchetta-rosé dans un quartier musulman de Nice décrété illégal ».
La dépêche a immédiatement été reprise par de très nombreux sites
internets (plus de 4 pages de résultats à partir de ce titre sur le
moteur de recherche Google) parmi lesquels le site du journal Les Echos, de
l’Express, d’Orange ou bien encore de Nice Matin.

Des dizaines de médias reprenant à la chaîne une information, sans
manifestement s’interroger sur la teneur du titre de celle-ci. Dans sa
dépêche l’AFP décrète le quartier Notre-Dame, dans lequel est situé
la rue de Suisse, « quartier musulman » ! Ce titre tend à développer
l’idée que c’est la nature de ce quartier qui ferait de notre apéro
porchetta-rosé une « provocation », et non pas ce rassemblement en
lui-même. Il semble bien que ce soit aussi l’avis des services de
l’Etat qui nous ont fait savoir qu’ils pourraient accueillir plus
favorablement notre demande d’autorisation si l’apéro avait lieu dans
un autre lieu.
Maladroitement, l’AFP et tous les médias reprenant sa dépêche viennent
de faire éclater une vérité : l’existence d’un véritable ghetto
communautaire, ethnique, religieux, au cœur de Nice.
Nous avons choisi comme slogan de ce rassemblement « Quartier-halal ça suffit ! » car nous voulons dénoncer l’islamisation de ce coin de notre ville, en plein centre et en bordure directe de l’avenue Jean Médecin, qui semble
désormais s’être quasiment constitué en zone autonome. Avec les
prières bloquant la rue, des boucheries halal partout, bien d’autres
commerces ethniques encore dont une librairie islamique, des clandestins
squattant toute la journée, des ventes à la sauvette de tout type de
produits… Pourtant, il reste dans ce quartier, dans ces rues, de
nombreuses familles qui ne sont pas décidés à vivre au rythme des cinq
prières quotidiennes ou à consommer halal. C’est pour ces gens, pour
dénoncer une situation intolérable, que nous avons engagé notre action.
Oui, c’est vrai, les identitaires ne veulent pas de « quartier musulman
» dans leur ville mais des quartiers niçois !
Nous ne savons pas encore si le Préfet Lamy jugera cette revendication suffisamment extravagante pour interdire notre rassemblement de samedi.

à lire

Reportages