Récupération de Donnèe
11.4 C
Nice
23 avril 2024

Elections cantonales: quelques dérapages à condamner sans exception.

Derniers Articles

Nous avons reçu ce communiqué du Front National que nous publions dans le souci d’assurer une information libre et pluraliste.
Cela va sans dire que toute responsabilité revient à son auteur.


cantocarte.jpg Dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 janvier, M. Bruno Ligonie, candidat du Front National sur le 8ème canton de Nice, a reçu sur son téléphone portable une succession de 8 messages le menaçant de mort suite à l’annonce de sa candidature parue le matin même dans Nice-Matin.

Dans ces mêmes messages, d’autres candidats du Front National des Alpes-Maritimes sont également menacés explicitement et nommément, Lydia Schénardi (secrétaire départementale et candidate) et Michel Cotta (responsable de l’agglomération niçoise et candidat).
Plainte a été immédiatement déposée contre l’auteur des menaces, l’individu en question étant parfaitement identifié et défavorablement connu des services de Police et de Justice.

Le FN défendant la liberté d’expression condamne fermement ces agissements qui ont pour but d’intimider et s’interroge sur les raisons qui poussent certains à proférer de telles menaces.
Qui téléguide l’auteur de ces messages ? Qui a intérêt à voir des candidats FN retirer leur candidature ?
Notre mouvement s’indigne de ce climat délétère et s’élève contre ces phénomènes de violence de plus en plus fréquents.

Il rappelle en outre que jamais un candidat Front National ne cédera à l’intimidation.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages