Récupération de Donnèe
22.8 C
Nice
14 juin 2024

OGC Nice-Toulouse : Victoire et spectacle pour commencer !

Derniers Articles

L’OGC Nice s’impose dès la première journée de Ligue 1 contre Toulouse sur le score de 3-2. Un match à rebondissements où « Super Dario » Cvitanich a inscrit deux buts après sept mois d’abstinence. Une première victoire qui donne confiance à l’ensemble du club.


allianz_riviera-3.jpg La dernière victoire de l’OGC Nice lors d’une première journée de Ligue 1 remontait à 1988, soit 26 ans. Une date à effacer des tablettes et pour cela il fallait à venir à bout de Toulouse, vainqueur l’an passé à l’Allianz Riviera. Pour débuter cette nouvelle saison de Ligue 1, Claude Puel avait fait confiance au même onze qui a débuté le match contre Barcelone il y a une semaine avec 6 joueurs de moins de 25 ans : Hassen – G.Puel, Genevois, Bodmer, Amavi – Pied Eysseric, Hult, Bauthéac – Cvitanich.

D’entrée de match (3e) c’est le buteur Argentin, Dario Cvitanich qui se met en évidence mais bute sur le portier toulousain, Zacharie Boucher. Les Niçois dominent ce début de match et aurait pu et dû avoir un penalty pour une faute de Grigore sur Cvitanich (17e), ce n’est que partie remise. A la 22e minute l’Allianz Riviera explose pour le premier but de la saison des Aiglons et il est signé Dario Cvitanich, muet depuis le 18 janvier dernier. Après un excellent travail d’Eysseric qui décale Pied, un centre pour l’Argentin qui décroche une frappe des 18 mètres dans la lucarne.

« J’ai beaucoup travaillé pendant la préparation, durant les stages pour améliorer ce qui n’allait pas la saison dernière. Je suis mieux dans ma tête, je sais de quoi je suis capable et c’est un plaisir de remarquer ce soir. » confie le buteur maison, Dario Cvitanich.

Pourtant, l’OGC Nice va vivre une fin de première mi-temps calamiteuse avec deux buts encaissés en deux minutes signés Braithwaite et Ben Yedder. Un hold-up de l’équipe d’Alain Casanova qui n’avait pas montré un visage séduisant jusqu’ici.

Au retour des vestiaires, les hommes de Claude Puel vont montrer du caractère à l’image de Pied, Hult et Bosetti qui se procurent des occasions. On atteint la 63e minutes quand Hult déborde côté gauche, voit son ballon toucher la transversale et revenir dans les pieds de Genevois qui glisse à Cvitanich. Le buteur niçois inscrit alors un doublé et remet Nice sur de bons rails. Moins de cinq minutes après, Grégoire Puel, pourtant conspué tout le match, délivre un caviar sur la tête d’Alexy Bosetti, une tête qui termine dans la lucarne du gardien toulousain. Nice mène 3-2 et ne sera pas rejoint.

Une première réussie des Aiglons qui donne confiance à tout l’effectif à l’image d’un Dario Cvitanich retrouvé, d’un Niklas Hult inarrêtable et d’un Valentin Eysseric très performant. Un joli visage à confirmer dès samedi prochain sur le terrain synthétique de Lorient.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages