Récupération de Donnèe
23.7 C
Nice
19 juin 2024

L’OGC Nice voudrait bien se tailler une part du Lyon

Derniers Articles

Il faut remonter à la saison 1972-73 pour voir une victoire des aiglons en terre lyonnaise mais ce n’est pas pour autant que les hommes d’Eric Roy se rendront à Gerland en victimes expiatoires pour clôturer cette 13ème journée de Ligue 1. Une rencontre qui opposera deux équipes possédant exactement le même nombre de points au classement (16) totalisant chacune 4 victoires, 4 nuls et 4 défaites.


Il est clair que le déplacement lyonnais sera délicat surtout que l’effectif niçois devra se passer de ses trop nombreux blessés : Bamogo, Ben Saada, Digard, Hellebuyck, Pejcinovic auxquels s’ajoutent les deux supendus : Civelli et Bagayoko. Un onze de départ que ne devrait pas être habituel mais qui pourrait bien vouloir démontrer à son coach que d’autres solutions existent dans les schémas de jeu azuréen.

Ce sera aussi le match de nombreuses retrouvailles entre anciens lyonnais aujourd’hui niçois (Roy, Clerc et Mounier) et du plus niçois des lyonnais, Hugo Lloris, l’ultime rempart que les attaquants niçois devront essayer de passer pour construire l’exploit de cette journée marquée du chiffre 13. Mais on sait que la superstition et le football ne font que rarement bon ménage et c’est bel et bien devant une montagne que les aiglons se retrouveront ce soir à 21h et il faudra faire preuve d’abnégation et de courage pour venir à bout des Gourcuff, Bastos, Cris, Toulalan et consorts.

Pour son 400ème match de coach, Claude Puel espère lui pouvoir arroser cela plutôt que cela tourne à un imbuvable vinaigre et la situation trouble dans laquelle se trouve le club lyonnais est peut-être l’une des failles sur lesquelles l’OGC Nice pourra s’engouffrer. Privé de Lisandro, Delgado et Ederson, le coach lyonnais pourra toutefois compter sur un effectif de choix pour combler ces absences.

La mission n’est donc pas impossible mais la tâche sera des plus rudes ce soir dans l’antre de Gerland qui ne pardonnera pas le moindre faux-pas à ses joueurs… et à leur entraineur !

Le groupe niçois : Ospina, Letizi, Cantareil, Clerc, Gace, Mabiala, Paisley, Coulibaly, Diakité, Faé, Sablé, Traoré, Ljuboja, Mouloungui, Mounier, Poté

Le groupe lyonnais : Lloris, Vercoutre – Réveillère, Gassama, Kolodziejczak, Cris, Lovren, Diakhaté – Gonalons, Makoun, Toulalan, Pjanic, Källström, Gourcuff, Bastos – Briand, Lacazette, Pied, Gomis

Les arbitres de la rencontre Lyon – Nice seront Lionel Jaffredo au sifflet, assisté de Didier Martin et Philippe Tugdual. Le quatrième arbitre sera Jérôme Auroux.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages