30.1 C
Nice
10 août 2022
30.1 C
Nice
10 août 2022
spot_img

Derniers Articles

L’OGC Nice revient bredouille de ses 24 heures au Mans

2 min de lecture

le-mans-nice.jpg Avec Job et Bamogo aux avant-postes, Nice avait une allure plutôt offensive pour une équipe en déplacement mais les premières minutes de jeu n’allaient pas montrer grand-chose du point de vue de l’offensive d’un côté comme de l’autre. Un jeu insipide avec pour seule occasion à se mettre sous la dent, cette frappe de Balmont qui passe nettement au dessus des buts gardés par Yohann Pelé. Puis, ce qui semblait devoir arriver, arriva sous l’impulsion du brésilien Tullio De Melo qui profite d’un bon centre de Gervinho pour ouvrir le score et marquer son sixième but de la saison. Nice pousse mais Le Mans tient bon jusqu’à ce que M. Jaffredo ne renvoie les deux équipes aux vestiaires.

La seconde période ne proposera pas mieux que la première et les deux équipes semblent avoir le plus grand mal pour s’approcher des buts adverses. Ce sera sur une des actions les plus tranchantes que les manceaux enfonceront le clou toujours sur un débordement du très remuant Gervinho qui trouve le japonais Matsui qui double la mise. Deux unités de retard pour les aiglons à 30 minutes de la fin , la tâche était difficile, elle devient quasiment insurmontable et pour couronner le tout, Hugo Lloris qui faisait son retour après sa blessure est obligé de quitter ses coéquipiers en laissant sa place à Lionel Letizi. Retour prématuré pour le gardien des bleuets ?

La fin de la rencontre ne donnera rien de plus et c’est finalement Le Mans qui fera la bonne opération d’une soirée qui allait certainement se continuer devant la belle victoire du XV de France face à la Nouvelle Zélande. Un match à ranger au rayon des mauvais souvenir côté niçois.

à lire

Reportages