8.9 C
Nice
29 novembre 2022
8.9 C
Nice
29 novembre 2022
spot_img

Derniers Articles

L’épisode Baky Koné se poursuit

2 min de lecture

jpg_P6098668.jpgRappel des faits : Baky Koné souhaite rejoindre l’Olympique de Marseille. Baky Koné depuis la saison dernière a un bon de sortie. En résumé si le buteur ivoirien désire quitter l’OGC Nice, les dirigeants azuréens le lui permettraient. Ces derniers ont mis une condition : il peut partir si et seulement si le club acquéreur paie un montant « à la valeur du marché ». C’est ce terme qui est la raison de tous les maux. Pour Baky Koné, la valeur du marché correspond à 8 millions d’Euros c’est à dire « sa valeur » au moment de la négociation de l’été dernier. Pour Maurice Cohen, cette valeur a évalué en un an : « L’an dernier Baky c’était huit buts en 33 matches, cette saison c’est 14 buts en 30 rencontres avec en plus un penalty sur le poteau et un autre laissé à Ederson lors du dernier match. » Autre élément qui aux yeux de Maurice Cohen augmente la valeur de l’Ivoirien : un club a proposé beaucoup plus que l’OM. Ainsi, les 8,5 millions, avec 1 million supplémentaire en cas de participation à la Ligue des Champions, sont jugés insuffisants par Maurice Cohen. Pape Diouf avait formulé sa dernière offre. Pour Maurice Cohen, c’est définitif Koné n’ira pas à l’OM.

jpg_konepub.jpgLe joueur se montrait très évasif lors des interviews. Il a décidé de réagir ce mercredi sur son site Internet. Il emploie des mots durs. Extrait : « Monsieur Maurice Cohen décide seul de la définition de cette formule (ndlr : la valeur du marché). Nous signons un contrat bilatéral et des décisions unilatérales sont prises…Quelle formule intelligente a été sortie pour définir ma valeur du marché ? Est-ce un chiffre sorti de nulle part ? Sur quelle référence se base-t-on ? Toutes ces questions sont sans réponses à ce jour…[…] J’ai l’impression de vivre un mauvais cauchemar. Je me demande en permanence quand le staff niçois que j’ai connu va se réveiller pour reprendre ses esprits et comprendre que si quelqu’un a fait fausse route, il faudrait qu’ils regardent celle qu’ils empruntent et qui ne correspond pas à la feuille de route que nous avions écrite ensemble.[…]Par cette intervention, je voulais donc faire part de ma position à ce jour et rétablir des contres vérités. Je déplore la situation que m’impose actuellement mon club et je ne comprends pas leur façon de procéder en me mettant dans la position du « bad boy ». Est-ce dû à mon choix ? N’apprécie-t-il pas l’Olympique de Marseille ? Aurait-il agi différemment si j’avais souhaité rejoindre un autre club ? »

Maurice Cohen ne souhaite pas surenchérir et d’une simple formule réplique : «Ce matin, je n’ai pas eu honte de me regarder dans la glace. » Et il conclut : « Baky Koné a une gastro entérite. Il a repris contact avec Roger Ricort. Il sera lundi à l’entraînement à Nice. »

Episode à suivre…

à lire

Reportages